Une large majorité d’Israéliens estiment qu’il n’y aura jamais de paix dans la région [sondage]

Seuls 4 % d’Israéliens et d’Arabes israéliens interrogés dans le cadre d’un sondage estiment qu’un accord de paix pourrait être conclu dans les cinq ans à venir

Près des deux tiers des Israéliens pensent qu’il n’y aura jamais d’accord de paix avec les Palestiniens, selon les résultats d’un sondage d’opinion publié dimanche.

Selon 64% des 646 Israéliens et Palestiniens d’Israël interrogés, aucun accord de paix ne sera jamais conclu. L’étude a été menée par l’institut « Projet HaMidgam » pour le site d’informations Waala.

Alors que 24% d’entre eux pensent qu’un accord est possible mais qu’il pourrait mettre plus de cinq ans à aboutir, 4% estiment qu’il peut être conclu d’ici à cinq ans.

Les résultats du sondage – dont la marge d’erreur n’a pas été précisée – comprennent aussi 8% d’indécis.

Le processus de paix entre Israël et les Palestiniens est en panne depuis l’échec de l’initiative de l’initiative menée par les États-Unis en avril 2014.

Plusieurs experts disent que la frustration des Palestiniens face à l’occupation israélienne, la construction de colonies en Cisjordanie, l’absence totale de progrès et les divisions parmi leurs propres dirigeants participent au de la violence.

Selon Israël, les incitations à la haine de part des leaders et les médias palestiniens sont la principale cause de violence.


Source : édition française de Middle East Eye – Traduit de l’anglais (original).

Print Friendly, PDF & Email