Les Palestiniens construisent un pont par-dessus le mur de la honte

Des Palestiniens et des activistes internationaux utilisent des passerelles de fortune pour franchir le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)

Des Palestiniens et des activistes internationaux utilisent des passerelles de fortune pour franchir le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)pont mur 2

Des Palestiniens et des activistes internationaux utilisent des passerelles de fortune pour franchir le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)
Des Palestiniens et des activistes internationaux utilisent des passerelles de fortune pour franchir le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)

Ce vendredi matin, une cinquantaine d’activistes palestiniens et internationaux ont utilisé des passerelles de fortune pour franchir le mur de séparation entre Qalandiya et la partie nord de Jérusalem. Ils ont également cisaillé les barbelés concertina (à lames de rasoir) adjacents au mur.

Des Palestiniens et des activistes internationaux cisaillent les barbelés concertina après avoir franchi le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)
Des Palestiniens et des activistes internationaux cisaillent les barbelés concertina après avoir franchi le mur de séparation entre Qalandiya et Jérusalem. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)

L’action directe, non violente, avait pour but de protester contre les restrictions d’accès à la mosquée al-Aqsa imposées par Israël aux Palestiniens de Cisjordanie.

Indépendamment de la chose, à l’issue d’une réunion tripartite entre le secrétaire d’État américain John Kerry, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le roi Addullah de Jordanie à propos des tensions qui règnent à l’Esplanade des Mosquées et à Jérusalem, la police israélienne a annoncé qu’elle levait l’interdiction de culte concernant les fidèles de moins de cinquante ans.pont mur5pont mur6

Des Palestiniens tentent de se rendre à pied à Jérusalem via le check-point de Hizme, bloquant le trafic et protestant contre les restrictions imposées par Israël aux Palestiniens désireux de rallier la mosquée d'al-Aqsa dans la ville sainte. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)
Des Palestiniens tentent de se rendre à pied à Jérusalem via le check-point de Hizme, bloquant le trafic et protestant contre les restrictions imposées par Israël aux Palestiniens désireux de rallier la mosquée d’al-Aqsa dans la ville sainte. 14 novembre 2014. (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)

Ce changement, toutefois, n’affectera pas la capacité des Palestiniens de Cisjordanie de rallier la Vieille Ville de Jérusalem, où se situe la mosquée. Les décisions d’accorder des autorisations aux résidents de Cisjordanie sont prises par l’armée et le Shin Bet.


Publié le 14 novembre sur 972mag.com

Print Friendly, PDF & Email