Le siège de Gaza brisé par VivaPalestina

Un convoi formé de 150 véhicules, comptant 370 personnes venues de 30 pays, est entré dans la Bande de Gaza par voie terrestre.

La plupart des militants sont arrivés au port égyptien d’El-Arish sur les vols en provenance de Syrie, tandis qu’une trentaine d’entre eux ont fait le voyage avec le matériel d’aide humanitaire par bateau.

L’arrivée du convoi a donné lieu à des scènes de de liesse, des milliers de Palestiniens étant là pour l’accueillir. Kevin Ovenden, le directeur convoi, a exprimé sa joie d’être dans la bande de Gaza une fois de plus. “Nous avons conduit plus de 3.000 miles afin d’apporter cette aide essentielle et de briser ce siège illégal de Gaza. Nous avons été rejoints par des partisans du Maroc et l’Algérie et des États du Golfe et la Jordanie, afin de former le plus grand convoi qui ait jamais brisé le siège de Gaza. Nous sommes absolument ravis d’être ici et de porter avec nous de la terre provenant des tombes de ceux qui ont été massacrés sur la Marmara Mavi qui sera utilisé pour planter des arbres comme un mémorial à leur sacrifice, a-t-il déclaré.

Le convoi a mis quatre semaines et cinq jours pour venir de Londres. Il a voyagé à travers la France, l’Italie, la Grèce, la Turquie et la Syrie. Partout l’accueil a été fantastique et la générosité de sympathisants inégalée. Vers la fin il y avait un retard frustrant en Syrie à cause de négociations menées au plus haut niveau avec les autorités égyptiennes. En fin de compte cela en valait la peine car les autorités égyptiennes ont décidé de permettre le passage du convoi, à l’exclusion de 17 membres du convoi, parmi lesquels George Galloway.

[Initialement deux vidéos étaient incluses dans cet article. Elles ne sont plus disponibles.]

Print Friendly, PDF & Email