Le magasin londonien de AHAVA : jour de fermeture hebdomadaire le samedi…

Des militants britanniques de la campagne NON à AHAVA, cosmétiques produits dans la colonie juive de Mitzpe Shalem, en territoire palestinien occupé, et expooirtés sous l’étiquette mensongère « Made in Israël », ont à nouveau occupé le magasin AHAVA de Covent Garden à Londres samedi, s’enchaînant à l’intérieur et amenant la direction à fermer le magasin.ahava_londres_3

Les militants se sont enchaînés à partir de 11h30, samedi, la police est arrivée plus tard sur les lieux, mais il lui a fallu pas mal de temps pour dégager les militants solidement enchaînés entre eux par les bras au travers d’un tube en acier difficile à casser sans blesser les protestataires.

Pendant ce temps d’autres militants diffusaient des tracts devant le magasin, expliquant la situation aux passants, et les invitant à ne pas encourager la colonisation et les crimes de guerre israéliens, en achetant les produits AHAVA, soi-disant “made in Israël”.

Quasiment tous les samedi désormais, de telles manifestations ont lieu devant le magasin de Londres. Et un prochain piquet est annoncé samedi 9 octobre de midi à 14h devant le magasin.

AHAVA qui avait porté plainte contre ces actions, a obtenu que des militants comparaissent devant un tribunal il y a quelques semaines. Non seulement les responsables d’AHAVA n’ont pas osé se présenter devant les juges, mais les militants de la campagne BDS ont montré le caractère illicite des cosmétiques mis en vente sous une marque mensongère et produits dans des colonies. Ils ont ont tous été relaxés.