Le jour où Mustafa Tamimi fut tué à Nabi Saleh

Le 9 décembre 2011, Mustafa Tamimi (28 ans), un Palestinien résidant dans le village de Nabi Saleh, a été assassiné par l’armée d’occupation, composée de « braves citoyens israéliens » (à coup sûr favorables à la paix, bien entendu) qui ce jour-là lui a tiré une grenade lacrymogène en pleine face, à moins de dix mètres de distance.

Il participait alors à la manifestation hebdomadaire des habitants de Nabi Saleh contre l’occupation et la colonisation. Le vendredi suivant sa mort, cette manifestation a rassemblé plus de participants que jamais.


Print Friendly, PDF & Email