Le Comité Populaire de Ni’lin soutient la mission Bienvenue en Palestine

Parmi les associations palestiniennes qui soutiennent la mission Bienvenue en Palestine, il y a les Comités populaires. Ces Comités dans les villages qui se mobilisent chaque semaine contre le Mur, contre la confiscation de leurs terres, de leurs sources d’eau, contre la fermeture de leurs rues… au risque d’être arrêté, blessé ou même tué.

Voici le message de Saeed Amireh, au nom du Comité Populaire et du village de Ni’lin.

Chers amis,

C’est un grand honneur pour nous de vous accueillir en Palestine. Ce que vous faites pour les droits des palestiniens et pour les droits humains est immense ainsi que votre lutte pour la paix et pour la justice.

Nous, Palestiniens, pensons que c’est notre droit, comme tous les autres peuples, de vivre dans la paix, la liberté et la dignité. Comme le reste du monde, nous aussi, nous souhaitons la sécurité et la justice et donc nous refusons la violence, les crimes et l’humiliation que nous sommes obligés de subir chaque jour. Nous sommes un peuple qui aime la paix et qui, par conséquent, résiste de façon non-violente l’annexion de notre terre et au mur d’Apartheid .

Nous voudrions que le monde entier voie le vrai visage de l’occupation brutale que nous subissons et pour cela  nous invitons la communauté internationale à venir manifester sa solidarité avec nous. Grâce à votre soutien nous accomplirons le rêve que nous partageons tous : celui de la liberté, de la justice et de la paix en Palestine.

Ensemble nous pouvons effacer les frontières entre les peuples. Quand nous nous mettrons tous debout contre la violence, l’injustice et l’oppression nous obtiendrons la paix, le respect et la justice sur cette planète et nous en finirons avec l’occupation et l’oppression du peuple de Palestine.

Nous sommes privés des droits humains fondamentaux à cause de l’occupation illégale de notre pays. Néanmoins, nous croyons dans le pouvoir de la justice humaine sur la tyrannie et l’humiliation. C’est pourquoi nous luttons pour trouver des solutions et en finir avec notre misérable condition.

Personnellement je me sens très inspiré par vous tous parce que vous êtes un peuple ayant une conscience morale, et que vous avez répondu à l’appel du devoir d’humanité qui rassemble tous les êtres humains sur cette planète.

Pour la première fois de ma vie je me suis trouvé en dehors de la Palestine pendant trois mois pour donner des conférences dans toute l’Europe. J’ai été surpris par l’énorme différence entre notre vie ici et la vôtre en Europe, bien que je sois conscient que vous aussi avez des problèmes inhérents au système capitaliste. Cependant, j’ai appris à dormir sans crainte ni peur d’être dérangé par des raids nocturnes, et j’ai vu aussi ce que c’est de circuler librement de pays en pays sans check-points et de vivre pendant trois mois sans risquer d’être la cible de tirs. Enfin j’ai apprécié le fait de ne pas voir l’armée et les militaires partout chaque jour avec leur M16, etc. J’ai donc savouré ce que c’est que de vivre en liberté pendant trois mois, et je suis donc rentré en Palestine plus déterminé encore à renforcer notre lutte pour atteindre la liberté le plus tôt possible. En Palestine, la plupart des jeunes de mon âge (20 ans) sont nés sous l’occupation. Nous luttons pour la liberté et la libération mais nous ne savons pas ce que cela veut dire en réalité.

J’ai pu aussi comprendre le pourquoi de la solidarité internationale, pourquoi vous venez ici. Bien que vous ayez tout ce que vous désirez dans vos pays respectifs, vous venez chez nous poussés par un devoir d’humanité qui m’inspire jour après jour, ayant toujours en mémoire les exemples de Rachel Corrie et de Tristan Anderson.

N’ayons plus de peur, n’attendons pas plus longtemps, la liberté frappe à nos portes !

Avec les mots de Nelson Mandela : « Notre marche vers la liberté est irréversible. Nous ne devons pas permettre que la peur nous barre le chemin! »

Au nom de mon village, Ni’lin, qui a perdu cinq des ses chers enfants, brutalement assassinés par les forces d’occupation israélienne, parmi eux un enfant de 10 ans dans une manifestation contre le mur illégal sur notre terre, je vous dis : comme nous n’avons pas eu l’opportunité de vous accueillir la fois précédente à cause de vos engagements, nous espèrons vous accueillir cette année dans notre village de Ni’lin. Vous êtes plus que les bienvenus!

Merci beaucoup!

Saeed Amireh, village de Ni’lin, Comité Populaire de Ni’lin contre le mur d’Apartheid

Il y a quelques jours, le caricaturiste italien Vauro avait également donné son soutien à la mission internationale.



Print Friendly, PDF & Email