Le boycott d’Israël : les femmes savent pourquoi !

En tout cas, c’est vrai à Vie Féminine. Les femmes se réunissaient à Namur pour leur semaine d’étude annuelle et la Plate-forme Charleroi-Palestine y avait un stand ce mercredi sur le temps de midi. Accueil chaleureux, ambiance combattive : nous nous y sentons bien tout de suite.

DSC00779 (Copy)
Photo sur le panneau : activestills.org

La Palestine, beaucoup de femmes la connaissent : certaines d’entre elles s’y sont déjà rendues. Et Vie Féminine avait co-organisé la campagne « La Palestine au féminin » qui accueillait huit femmes palestiniennes en 2011 et 2012.

Nous avions préparé des panneaux en soutien aux femmes palestiniennes et des sachets avec une dizaine de tracts (à distribuer) pour le boycott des pommes de terre israéliennes, (avec une petite pomme de terre belge :-)) … qui sont partis comme de petits pains…

Les femmes sont très attentives dans leur choix des panneaux pour la campagne photos « Je boycotte Israël ». « Je choisis celui sur TEVA », nous explique une participante : « Ce n’est pas assez connu que ce sont des médicaments génériques israéliens :  il faut le faire connaître, en parler à son médecin, son pharmacien. »

 

DSC00795 (Copy)Il y a beaucoup d’intérêt pour notre « Petit guide du boycott » : des  femmes en prennent pour leur groupe local. Nous nous disons d’ailleurs disposées à animer une réunion de groupe dans notre région. Des échanges sont prévus.

Les femmes nous racontent les ateliers, les débats. Bref, cela donne vraiment envie de participer à la prochaine semaine d’étude en juillet 2017.

En tout cas, un grand merci à l’équipe de Vie Féminine de nous avoir accueillies et permis cette chouette expérience.

DSC00791 (Copy)

Toutes les photos de cette rencontre (et bien d’autres encore) se trouvent ICI.

 

Print Friendly, PDF & Email