Gaza : un haut responsable du Hamas dénonce l’irresponsabilité des lanceurs de roquettes

Mahmoud Zahhar, un haut responsable du Hamas, a qualifié les militants palestiniens auteurs du lancement de projectiles de fabrication artisanale vers Israël comme « mutins » dans une interview avec le journal Al-Hayat, publié à Londres .

Zahhar met l’accent sur le fait que toutes les factions palestiniennes importantes avaient convenu d’une trêve avec Israël après l’agression israélienne de décembre 2008 contre Gaza, qui a fait plus de 1.400 morts et des milliers de blessés.

« Pourquoi nous critiquent-ils parce que nous respectons ce que nous avions convenu avec le Fatah et d’autres factions ? » demande Zahhar, dont les propos sont rapportés par l’agence palestinienne Maan.

Au cours de la semaine qui avait suivi la “déclaration unilatérale de cessez-le-feu” par l’armée israélienne en janvier 2009, les principales factions palestiniennes présentes à Gaza ont convenu d’un second cessez le feu unilatéral basé que “l’intérêt national supérieur” et des considérations humanitaires, quelques petites organisations ayant néanmoins décidé de continuer à envoyer des projectiles en direction d’Israël.

Selon Zahhar, certains militants qui ont récemment lancé des projectiles “artisanaux” vers Israël (dont une notable proportion tombent en fait à l’intérieur de la Bande de Gaza), appartiennent à des organisations qui avaient souscrit à l’engagement de mettre fin à ce genre de tirs, et ils sont donc “des mutins”, et leurs actes peuvent déboucher sur “le chaos. C’est d’autant plus inacceptable, dit-il, que certains appartiennent à des factions qui “n’ont pas tiré un seul coup de feu pendant la guerre, et maintenant cherchent seulement à faire de la propagande”.

Print Friendly, PDF & Email