Gaza refuse la charité du gouvernement grec

La lettre qui suit a été adressée au gouvernement grec le 12 juillet 2011 pour lui dire clairement que la population de Gaza ne veut pas la charité mais la liberté et le respect de ses droits humains, dont le droit à mener une vie digne. Sourd semble-t-il à sa position, un porte-parole du ministère grec des Affaires étrangères, a réitéré « l’offre généreuse » de son gouvernement de livrer une quantité limitée d’aide humanitaire à la population de Gaza, au lieu de l’aider à recouvrer la liberté à laquelle elle a droit.

« Nous, membres de la société civile palestinienne à Gaza, avons observé les actions entreprises par votre gouvernement pour empêcher la Flottille de la Liberté 2 de naviguer vers la plus grande prison à ciel ouvert – la Bande de Gaza – pour défier le blocus criminel d’Israël, qui nous prive de choses que la plupart des gens considèrent comme acquises, et d’abord et avant tout notre liberté de mouvement. Nous sommes dans l’impossibilité de bénéficier de soins de santé adéquats ou de débouchés d’enseignement parce que nous ne pouvons pas voyager librement. Nous sommes coupés de nos familles dans les autres parties du territoire occupé et à l’étranger, et nous ne sommes pas autorisés à inviter des gens à venir nous voir à Gaza. Et maintenant, vous avez étendu cette restriction aux gens dont la principale mission est de se tenir en solidarité avec nous.

La population de Gaza n’a besoin d’aide humanitaire que parce que nous ne pouvons pas bâtir notre économie. Nous ne sommes pas autorisés à importer des matières premières ou à exporter ; nos pêcheurs et nos fermiers sont la cible de tirs lorsqu’ils essaient de pêcher et de cultiver leur terre. A cause de la politique israélienne délibérée, 80% de notre population dépend de l’aide alimentaire, nos infrastructures sont en ruines et nos enfants ne peuvent imaginer un jour où ils connaîtront la liberté.

Votre proposition de livrer la cargaison de la Flottille de la Liberté implique la notion que l’aide humanitaire résoudra nos problèmes et c’est une tentative médiocre de masquer votre complicité dans le blocus israélien.

Nous sommes vraiment désolés de ne pas accepter votre charité. Les organisateurs et les participants de la Flottille de la Liberté reconnaissent que notre situation désespérée n’est pas une question d’aide humanitaire ; c’est une question de droits de l’homme. Ils emmènent avec eux quelque chose de plus important que l’aide ; ils emmènent l’espoir, l’amour, la solidarité et le respect. Nous REFUSONS avec force votre offre de nous livrer l’aide, qui est une collusion avec nos oppresseurs.

Bien qu’il soit évident que vous avez subi d’énormes pressions politiques pour vous soumettre à la volonté du régime israélien, de collaborer avec Israël pour violer le droit international et légitimer le siège, nous refusons d’accepter vos miettes. Nous avons soif de liberté, de dignité et de la capacité à faire des choix dans nos vies quotidiennes. Nous vous exhortons à reconsidérer immédiatement votre décision et à laisser partir la Flottille de la Liberté.

Enfin, nous reconnaissons les relations historiques entre notre peuple et le soutien de votre pays pour nos droits légitimes. Gardant à l’esprit cette histoire et votre reconnaissance antérieure de la liberté qui nous est niée, nous vous demandons de laisser les bateaux de la Flottille partir pour Gaza, défiant ainsi le blocus illégal israélien de la Bande de Gaza et l’occupation illégale de la terre palestinienne. »

Réseau des ONG palestiniennes (PNGO) représentant plus de 60 ONG à Gaza
Palestinian International Campaign to End the Siege on Gaza
General Society for Rehabilitation
Deir Al-Balah Cultural Centre for Women and Children
Maghazi Cultural Centre for Children
Al-Sahel Centre for Women and Youth
Rachel Corrie Centre, Rafah
Rafah Olympia City Sisters
Al Awda Centre, Rafah
Al Awda Hospital, Jabaliya Camp
Ajyal Association, Gaza
Al Karmel Centre, Nuseirat
Local Initiative, Beit Hanoun
Beit Lahiya Cultural Centre
Al Awda Centre, Rafah
Middle East Children’s Alliance – Gaza office
Alshomoa Club for Women
General Union for Public Services Workers
General Union for Health Services Workers
General Union for Petrochemical and Gas Workers
General Union for Agricultural Workers
General Union of Palestinian Syndicates
General Union of Palestinian Women
Palestinian Congregation for Lawyers
Palestinian General Federation of Trade Unions (PGFTU)
Union of Health Work Committees
Union of Synergies-Women Unit
Union of Women’s Work Committees
Palestinian Association for Fishing and Maritime
Palestine Sailing Federation
Fishing and Marine Sports Association
Palestinian Women Committees
Progressive Students’ Union

Source : Uruknet
Traduction : MR pour ISM

Print Friendly, PDF & Email