Entre Israël et la Turquie, drone d’ambiance

Selon le journal turc « Zaman » les instructeurs israéliens qui se trouvaient en Turquie pour former les militaires turcs à l’utilisation des avions sans pilote (drones) vendus par Israël au gouvernement d’Ankara ont été ramenés au bercail en hâte avant la fin de leur mission.

En 2005, la Turquie a acheté 10 drones de type « Heron » à Israël (dont coût : près de 190 millions de dollars US), dont une partie lui ont été livrée il y a peu. Des instructeurs israéliens se trouvaient donc en Turquie pour apprendre à des officiers turcs à s’en servir.

Selon le journal « Zaman« , le retrait précipité des instructeurs israéliens, alors que la formation des militaires turcs n’est pas achevée, semble dictée surtout par des craintes quant à leur sécurité en Turquie, accrues depuis la piraterie israélienne sanglante contre le “Mavi Marmara”.

En ce qui concerne le terrorisme d’État dont le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Israël, le retrait des opérateurs peut épargner à la Turquie  l’hypocrisie d’utiliser des armes de fabrication israélienne mises au point grâce à des test grandeur nature sur la population de Gaza, que les militants humanitaires turcs assassinés sur le Mavi Marmara cherchaient à aider.

Print Friendly, PDF & Email