Dexia et la colonisation : aidons la banque à informer ses clients

Les clients de la banque DEXIA savent-ils que leur banque contribue fortement au financement de la colonisation de la Palestine ?

Peut-être ont-il accordé foi aux bonnes paroles distillées par le président de DEXIA, M. Jean-Luc DEHAENE, lors de deux assemblée générales des actionnaires de Dexia à Bruxelles. Il a en effet affirmé, avec l’aplomb qu’on lui connaît, que la filiale israélienne de DEXIA a cessé de conclure de nouveaux contrats de financement avec les colonies juives en Cisjordanie.

De multiples preuves ont été récoltées en Israël – y compris des actes officiels comme des hypothèques, car DEXIA accepte des hypothèques sur des biens construits illégalement sur des terres volées (que ceux à qui la banque refuserait un crédit au logement s’en souvienne : DEXIA sait se montrer très accommodante dans certains cas) – qui démontrent que les assurances données par J-L DEHAENE ne sont que des balivernes.

La Plate-forme Charleroi-Palestine- toujours pleine de bonne volonté et de sollicitude – a donc voulu aider DEXIA à informer correctement sa clientèle en dotant une de ses agences du matériel publicitaire adéquat, que l’on peut voir sur la vidéo ci-dessous :

Palestine occupée – Dexia impliquée : informons les clients from Luc Delval on Vimeo.

Dans ce quartier commerçant très vivant, l’agence DEXIA choisie est ordinairement très fréquentée en fin d’après-midi par des clients qui utilisent le “self-banking”.

Malheureusement, ce jeudi 23 septembre, au moment où débutait l’action de sensibilisation, une pluie battante s’est abattue sur la ville, ce qui a nettement clairsemé les rangs des passants et des clients.

Nous avons cependant eu la satisfaction de constater que plusieurs heures après l’action, les grands adhésifs apposés sur toutes les vitrines étaient toujours bien en place. Les clients ont donc eu tout leur temps pour noter l’adresse e-mail de J-L DEHAENE où ils peuvent lui faire part de leur sentiment sur l’action de la banque qu’il préside : [email protected] (Mise à jour : J-L Dehaene étant décédé, il est devenu inutile de lui écrire, il ne répondra pas !)

Une campagne est en cours depuis 2 ans contre le financement par Dexia des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens. Des cartes de protestation, des actions devant les bureaux de Dexia, des interpellations aux Assemblées Générales, des questions parlementaires, des entretiens avec la direction de Dexia, etc….

Le Président de DEXIA a répliqué par des mensonges devant l’assemblée de ses actionnaires, où il a prétendu à deux reprises que la filiale israélienne ne concluait plus de nouveaux contrats concernant le territoire palestinien (tout en restant très vague à propos de Jérusalem-est), et que donc progressivement tous les engagements du groupe dans ces territoires prendraient fin.

Non seulement le financement des colonies israéliennes en CIsjordanie et à Jérusalem-est se poursuit, de nouveaux contrats sont passés, comme des preuves en ont été apportées par l’organisation israélienne « Who Profits« , mais Dexia travaille même apparemment en étroite collaboration – gratuitement ! – avec les autorités israéliennes pour pouvoir fournir d’autres ressources nécessaires aux colonies et à leur extension continue. Face à la campagne “Palestine occupée – Dexia Impliquée”, la banque a donc choisi les manœuvres dilatoires et la dissimulation.

Mais peut-être la banque DEXIA écouterait-elle ses clients ?

Nous cherchons des clients Dexia qui acceptent de clôturer leur(s) compte(s) à l’occasion d’une action commune prévue le mercredi 27 octobre 2010. Des gros clients et des clients plus modestes, peu importe.

Plusieurs dizaines de clients se rendront le même jour aux guichets de DEXIA, quelque part à Bruxelles, pour clôturer leurs comptes. Nous faisons appel aux clients Dexia qui souhaiteraient participer à l’action “Je clôture mon compte chez Dexia !

Ils sont invités à se manifester en complétant un formulaire en ligne : [mise à jour : action clôturée]

Pour plus d’informations concernant l’implication de DEXIA dans la colonisation de la Palestine, et sur ses conséquences, consultez le dossier ICI 

 

Print Friendly, PDF & Email