Des jeunes Palestiniens percent un trou dans le «Mur de la Honte»

Le vendredi 17 mai, un groupe de jeunes Palestiniens et d’activistes des mouvements de résistance populaire a démoli une partie du mur israélien de l’apartheid dans le village d’Abu Dis, non loin de Ramallah. L’un des activistes a déclaré à l’adresse de PNN que des dizaines de Palestiniens avaient protesté à proximité du mur israélien de l’apartheid construit entre les villages d’Abu Dis et d’al-Eizariya et que nombre de jeunes avaient démoli une partie du mur.
Il a ajouté que les forces israéliennes étaient venues sur place et qu’elles s’étaient mises à tirer des balles à revêtement métallique et des grenades lacrymogènes en direction des protestataires. Plusieurs Palestiniens ont été arrêtés alors que d’autres ont pu pénétrer dans Jérusalem tout en brandissant des drapeaux palestiniens, a-t-il encore dit. Un jeune Palestinien de 17 ans a été blessé à la tête par une balle en caoutchouc au cours des heurts qui se sont produits dans le village d’Abu Dis. Des témoins oculaires ont déclaré que le jeune homme blessé avait été transféré à l’hôpital d’al-Magased, dans la même localité, afin d’y être soigné. Ses blessures ont été décrites comme graves et inquiétantes, suite à la balle reçue, ont expliqué les médecins.


Source : Palestine News Network  

 

Print Friendly, PDF & Email