Des activistes pour la paix bloquent les exportations israéliennes illégales via l’aéroport de Bierset

Ce vendredi 11 février, vingt militants de la paix ont bloqué la sortie des camions de la filiale belge de la société israélienne Agrexco qui est établie sur l’aéroport de Liège (Bierset). Ils protestaient ainsi contre l’importation de marchandises provenant des colonies israéliennes en territoire palestinien occupé. Ce commerce, soulignent-ils, est en contradiction avec le droit international humanitaire, et il s’agit d’empêcher  Agrexco de propager des produits illicites sur le marché européen.

Les associations « Action pour la Paix » et « Vredesactie » ont salué cette initiative et demandent au gouvernement d’agir contre les entreprises qui se rendent complices de crimes de guerre. Elles appellent les citoyens à porter plainte contre Agrexco et ses partenaires, dans le cadre de la campagne War Starts Here qui dévoile nos liens économiques avec les guerres en cours.

Les militants se sont enchaînés aux portes de sortie de l’entreprise de distribution LACHS sur l’aéroport de Liège, pour bloquer les camions qui transportent les marchandises Agrexco. Ils exigent la garanties que les produits commercialisés par Agrexco ne proviennent pas des colonies illégales en territoires occupés palestiniens. Tant que la société ne donne pas ces garanties, ils veulent que le gouvernement arrête les flux suspects.

Nous ne présentons pas de photo de cette action, les organisateurs ayant fait en sorte qu’elle ne puissent être intégrées dans un site web externe (« tous droits réservés » – merci les gars !).

Une autre manifestation, organisée quant à elle par l’ABP-Liège, aura lieu ce samedi 12 février à 15 heures, avec pour mots d’ordre :

  • Plus de transparence sur les cargaisons partant ou transitant par Liège-Airport à destination et en provenance d’Israël et de ses colonies
  • Ouverture des registres de douane par le ministre des finances
  • Traçabilité réelle des produits d’Israël et des colonies
  • Application du Code de Conduite en matière d’armement
  • Pas d’argent public pour soutenir la colonisation et l’occupation israélienne
  • Boycott des produits de l’occupation et de la colonisation, « Israël occupe la Palestine, je boycotte »

La Plate-forme Charleroi-Palestine s’associe à cette manifestation.

 

Print Friendly, PDF & Email