Chasse aux sorcières contre les membres palestiniens de la Knesset

Haneen Zoabi

Les parlementaires palestiniens élus à la Knesset sur la “Joint List” (coalition de partis  de la minorité palestinienne constituée afin de dépasser le seuil électoral fixé par une loi qui visait à éliminer toute représentation arabe du parlement israélien – NDLR) ont décrit l’enquête menée par la police à propos d’un prétendu cas de corruption impliquant les partis de la minorité palestinienne comme “une chasse aux sorcières”.

Haneen Zoabi, de l’Alliance Nationale Démocratique, et Jamal Zahalka, du Balad, ont été convoqués pour les besoins de l’enquête, lundi dernier, tandis qu’une foule de protestataires les attendaient à l’extérieur du poste de police.

L’enquête a duré plus de six heures, et elle était purement politique”, a déclaré le Secrétaire Général de la “Joint List”. “Elle a pour but de criminaliser l’activité politique palestinienne à l’intérieur d’Israël, sous couvert d’une enquête pour corruption.

Haneen Zoani a insisté sur le fait que ses collègues et elle-même n’ont commis aucun crime. “C’est une chasse aux sorcières qui se poursuit sans aucune raison”, a-t-elle déclaré à Ynet News. “La police prétend que nous finançons des activités nationalistes. A mon avis, il n’y a rien là de criminel, et nous continuerons à les soutenir”.

La parlementaire – maintes fois prise pour cible par les partis juifs d’extrême-droite majoritaires, qui cherchent à l’exclure de la Knesset – ne mâche, comme d’habitude pas ses mots : “S’il y a une enquête qui mérite d’être menée, c’est à propos du Premier ministre”.

Jamal Zahalka a pour sa part souligné que les parlementaires de la “Joint List” n’ont “rien à cacher” sur le plan financier. “Nous avons fourni au Contrôleur d’État toutes nos données, et je pense que là devait s’arrêter toute l’affaire”. Mais ces données ont été transférées à la police, et “il s’agit là d’une manœuvre politique destinée à nuire à Balad”, a-t-il ajouté.

La “Joint List” compte 13 députés à la Knesset (qui compte au total 120 sièges).


Source : Middle Est Monitor

Print Friendly, PDF & Email