BDS : appel d’une centaine de personnalités au boycott culturel en Norvège

A l’initiative du sélectionneur de l’équipe nationale de football Egil Drillo Olsen, une centaine de personnalités norvégiennes issues du milieu de la culture ont signé une pétition appelant au boycott d’Israël et accusant le système éducatif israélien de pratiquer un “apartheid”, et de jouer un rôle majeur dans l’occupation de la Palestine.

Dans les colonnes du quotidien Aftenposten, Olsen a estimé être en phase avec “90% de la population mondiale”. Selon la pétition, le boycott est “nécessaire non seulement pour aider les Palestiniens mais aussi les opposants israéliens”.

Les dirigeants israéliens n’ont pas manqué d’accuser la Norvège d’antisémitisme, en soulignant que le ministre des Affaires étrangères Jonas Gahr Stoere a publié un livre l’an dernier, accusant l’armée d’assassinat, et qu’un diplomate norvégien a récemment comparé l’opération Plomb durci aux exactions commises par les nazis.

L’ineffable vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon [membre de Yisrael Beiteinu, le parti de Lieberman] a affirmé que  “ceux qui appellent au boycott d’Israël boycottent en réalité le processus de paix en soutenant systématiquement et sans équivoque la position palestinienne et en les maintenant loin de la table des négociations”. Ceux qui croyaient que le pseudo-“processus de paix” était saboté par la poursuite frénétique de la colonisation de la Cisjordanie se sont donc trompés : c’est la faute des Norvégiens ! Que n’y avions-nous pensé plus tôt !

Peu de temps après les massacres de Gaza, le fonds de pension public norvégien a retiré ses actions dans l’entreprise Elbit Systems, ayant participé à la construction de la barrière de sécurité.

Selon le Dr Manfred Gerstenfeld, que le “Jerusalem Post” présente comme “un spécialiste de l’antisémitisme scandinave”, la Norvège est un État “pionnier” dans la promotion de la haine envers Israël.  Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Stoere a en effet publié un livre l’an dernier, “accusant Tsahal d’avoir assassiné une gazaouie”, affirme le quotidien réactionnaire israélien. Ce ministre doit souffrir de problèmes de vue, car en fait l’armée israélienne a tué des centaines de gazaouis et de gazaouies, parmi lesquels de très nombreux enfants…

Le Jerusalem Post ajoute – sans plus de précisions – que – “par ailleurs, un diplomate norvégien a récemment comparé l’opération Plomb durci aux exactions commises par les nazis”. On se demande où ils vont chercher tout ça !

 

Print Friendly, PDF & Email