La conférence annuelle des syndicats britanniques vote en faveur de la campagne BDS

Les syndicats britanniques ont mis tout leur poids en faveur d’une campagne de désinvestissement et de boycott des entreprises qui profitent de l’occupation illégale par Israël des territoires palestiniens.

Les syndicats ont voté à l’unanimité à la conférence annuelle des Trade Unions le 14 septembre, pour une motion présentée par l’Association des salariés des Transports »(CNTS), appuyé par le GMB, et soutenu par l’UNSION, le PCS (les services publics et commerciaux de l’Union) et le FBU (Fire Brigades Union).

La motion demande que le Conseil général agisse en étroite collaboration avec le mouvement Palestine Solidarity Campaign pour encourager activement les sociétés affiliées, les employeurs et les fonds de pension à se désinvestir et à boycotter les produits des entreprises qui tirent profit des colonies de peuplement, de l’occupation et de la construction du Mur d’Apartheid.

Le Conseil a condamné le blocus israélien des territoires palestiniens, en particulier de la bande de Gaza, et les agressions meurtrières de mai dernier par l’armée israélienne contre les navires transportant des fournitures d’aide humanitaire à Gaza.

Le Conseil a également appelé à la fin immédiate du blocus de Gaza et à une enquête indépendante sur l’attentat contre le navire turc d’aide humanitaire, le Marmara Mavi, où neuf militants ont été tués.

Une déclaration distincte du Conseil général exige que les Trade Unions, qui représentent 6,5 millions de travailleurs à travers le Royaume-Uni, adoptent un programme concret d’action dès le mois prochain.

Hugh Lanning, président de la CFP, a déclaré : « Cette motion s’appuie sur celle déjà adoptée lors de la conférence de l’an dernier et qui avait décidé de faire campagne pour un boycott des produits provenant des colonies illégales en Cisjordanie. C’est un énorme pas en avant dans le mouvement pour la justice pour le peuple palestinien, et cela reflète une colère grandissante du public face à l’agression d’Israël envers les Palestiniens et envers ceux qui, comme les humanitaires de la flottille d’aide pour Gaza, tentent de les aider. »

Hugh Lanning a ajouté : « Les syndicats ont joué un rôle essentiel en aidant à mettre fin à l’apartheid en Afrique du Sud et à apporter la liberté aux gens de ce pays. Le vote d’aujourd’hui montre que les syndicats britanniques sont prêts à se lever à nouveau pour appuyer un peuple opprimé – cette fois-ci les Palestiniens – et pour l’aider à gagner sa liberté. C’est un moment historique pour le mouvement syndical au Royaume-Uni, et dont il peut être fier. »

Print Friendly, PDF & Email