A propos des délires de la « Ligue Belge contre l’Antisémitisme »

Les médias, sur la foi d’une dépêche de l’Agence Belga, ont fait état d’une plainte qu’auraient déposée la « Ligue Belge contre l’Antisémitisme » (LBCA) et la « Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme » (LICRA), à propos d’un slogan figurant sur UN panneau brandi par UN participant à une manifestation ayant eu lieu à Bruxelles le 25 juin dernier.

Joël Rubinfeld, ancien vice-président du "Parti Populaire" donneur de leçons, et Avigdor Lieberman, fasciste patenté.
Joël Rubinfeld, ancien vice-président du « Parti Populaire » donneur de leçons, et Avigdor Lieberman, fasciste israélien patenté partisan de l’expulsion de tous les Arabes de Palestine.

Le fait que M. Rubinfeld et ses amis aient mis deux mois à s’aviser du caractère antisémite de cet unique panneau (dont on peut se demander s’ils ne sont pas les seuls à l’avoir vu) indique à suffisance qu’il ne donnait nullement la tonalité de cette manifestation.

Quoiqu’il en soit, les informations de presse mentionnent la « Plate-forme Charleroi-Palestine » parmi les organisateurs de cette manifestation, aux côtés du « Mouvement citoyen Palestine » et « d’un candidat suppléant du parti « Debout les Belges » sur la liste fédérale pour Bruxelles aux élections du 25 mai dernier« . Cette affirmation est absolument contraire à la vérité.

Le 24 juin, la Plate-forme Charleroi-Palestine a signalé dans une newsletter électronique que « la Communauté palestinienne de Belgique et du Luxembourg appelle à un rassemblement de solidarité avec les prisonniers Palestiniens en grève de la faim, ce mercredi 25 de 13 à 15h…« .
A aucun moment et en aucune manière la Plate-forme Charleroi-Palestine n’a été organisatrice de ce rassemblement ou ne s’est présentée comme telle, et à aucun moment elle ne s’est jointe à une initiative du « Mouvement Citoyen Palestine » et moins encore de quiconque appartenant à « Debout les Belges« .

Le 18 juillet dernier, la Plate-forme Charleroi-Palestine – ayant eu vent de rumeurs circulant sur Facebook – a au contraire fait savoir sans aucune ambiguïté par un communiqué de presse que M. Laurent Louis n’est pas le bienvenu aux manifestations qu’elle organise.

Quant à la plainte annoncée par la LBCA et la LICRA, force est de constater qu’elle s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables des défenseurs inconditionnels du gouvernement israélien destinés à discréditer par le chantage à l’accusation d’antisémitisme les défenseurs des droits nationaux légitimes du peuple palestinien.

Ils ont tant de mal à trouver des exemples concrets pour appuyer leurs accusations absurdes qu’ils en sont réduits à invoquer (voire à inventer ?) UN panneau brandi, selon eux, par UN inconnu il y a plusieurs semaines. Cela seul indique le crédit qu’il faut leur accorder.

Print Friendly, PDF & Email