À Hébron, des colons harcèlent une délégation de la FIFA en tournée

HÉBRON (Ma’an) – Des colons ont harcelé le responsable de l’Union nationale palestinienne de football ainsi que le dirigeant sud-africain d’un groupe antiraciste lors d’une tournée qu’ils effectuaient cette semaine dans la vieille ville de Hébron.
fifa del1Le responsable de la ligue palestinienne de football, Jibril al-Rajoub, dirigeait une tournée de la délégation de la FIFA, ce mardi, quand l’incident s’est produit. Le groupe comprenait Tokyo Sexwale, un activiste anti-apartheid emprisonné durant 13 ans à Robben Island en compagnie de Nelson Mandela et vice-président de Global Watch : Say No To Racism-Discrimination In Sport (Vigilance internationale : Dites non au racisme et à la discrimination dans le sport).

La délégation avait été informée par la Commission de réhabilitation de Hébron des conditions de vie pénibles imposées dans la vieille ville et on lui avait montré des vidéos dénonçant la violence exercée par l’armée et les colons à l’encontre des Palestiniens de la ville.

Les forces israéliennes ont ensuite empêché la délégation d’entrer dans divers quartiers de la vieille ville, pendant que des colons insultaient verbalement le groupe qui essayait de poursuivre sa tournée.

Sexwale a déclaré que la vie dans la ville était insupportable, pour les Palestiniens, et a ajouté qu’il était fier des Palestiniens pour leur détermination à rester sur leurs terres.

L’officiel sud-africain avait dû entrer à Ramallah en passant par le pont Roi-Hussein afin d’éviter de devoir passer par Tel-Aviv.fifa del2

L’Union palestinienne de football association (PFA) a réclamé un vote lors du congrès annuel de la FIFA, le 29 mai, concernant l’expulsion d‘Israël en raison du blocus qu’il impose au football palestinien via les sanctions appliquées dans les territoires palestiniens.

Dans le projet de résolution à soumettre au congrès de la FIFA, les Palestiniens protestent contre les traitements infligés par Israël aux Arabes et contre certaines actions d’Israël telle la création de clubs israéliens dans les territoires palestiniens occupés.fifa del7
En novembre dernier, les forces israéliennes ont également effectué un raid contre le QG de la PFA, situé à Ramallah, en Cisjordanie.

Les hautes instances du football palestinien ont en outre condamné les restrictions auxquelles sont soumis les déplacements des joueurs palestiniens ainsi que l’importation d’équipements dans les territoires occupés.

 

Print Friendly, PDF & Email