Dans l'actu

«We are Nabih Saleh», le portrait d’un village en résistance

Nabi Saleh est un village palestinien de 500 habitants en Cisjordanie. La vie dans ce village a changé en 1977 lorsque quelques familles juives ont pris possession d’une forteresse britannique abandonnée toute proche et que la colonie Halamish s’y est installée.

Un check-point est installé à l’entrée du village, on abat des oliviers pour des raisons de sécurité et on sort des ordres de démolition de maisons. En 2009, la source du village est confisquée par les colons. Depuis lors, chaque vendredi, les habitants de Nabih Saleh manifestent et se dirigent vers la source. Chaque vendredi, l’armée intervient avec brutalité.  
Les réalisateurs du documentaire, deux jeunes Belges, un Français et une Palestinienne, ont suivi les protestations pendant six mois et ont séjourné pendant plusieurs semaines dans le village de Nabi Saleh et d’en faire le portrait.

La bande de lancement, qu’on peut voir ci-dessous, a été réalisée le 26 janvier. La dernière image est celle de Mustafa Tamimi, assassiné par un soldat israélien qui lui avait tiré à bout portant une grenade lacrymogène dans le visage.
Le film devrait sortir au mois d’avril.

Print Friendly, PDF & Email