Dans l'actu

Viviane Teitelbaum importe au MR des méthodes “à l’israélienne”…

Viviane Teitelbaum, ci-devant députée MR bruxelloise, consacre d’ordinaire l’essentiel de son activité à une obsessionnelle chasse à tout ce qui – à son avis – relève de l’antisémitisme *. Une activité frénétique qui tourne plus souvent qu’à son tour au ridicule, et qui justifierait qu’elle soit rémunérée non par les contribuables belges mais par l’ambassade d’Israël, dont elle constitue à elle toute seule une succursale.

A la fin d’une campagne électorale, lorsque la nervosité gagne les candidats qui se disputent les suffrage des électeurs, surtout lorsque la lecture des sondages ne leur autorise aucune euphorie, les dérapages ne sont pas rares. Teitelbaum – qui est incapable de voir quoi que ce soit autrement qu’à travers une lorgnette israélienne – se distingue par son zèle grotesque, mais surtout elle se singularise en agressant en priorité… des personnalités de son camp.

La Libre Belgique écrit ce vendredi d’avant élections :

«Une série de mails collectifs envoyés par Viviane Teitelbaum, candidate MR à Bruxelles, et son époux Georges Hirsch ont atterri à “La Libre”. La candidate libérale y prend violemment à partie “les Michel” (Charles et Louis) mettant en cause leurs positions sur le Proche-Orient. “Ils sont isolés au sein du MR sur le Moyen-Orient”, écrit-elle. Elle s’en prend également au Parti Populaire de Modrikamen.

Je ne suis pas seule au MR bien au contraire”, écrit Viviane Teitelbaum. “Sinon je ne serais pas 5ème sur la liste, pour cela il faut une volonté déterminée du président et des appuis internes, comme ceux de Corinne De Permentier ou Alain Destexhe par exemple. C’est vrai que la presse donne la parole aux Michel, car ils aiment affaiblir les libéraux, mais au MR ce sont eux qui sont bien seuls sur le MO (Moyen Orient)! »

Interrogé, Charles Michel n’a pas souhaité commenter cette sortie de Viviane Teitelbaum. Par ailleurs, la candidate MR écrit aussi son inquiétude face à la montée du Parti Populaire:

«Par contre si un PP passe ( ce dont je doute vu les sondages et le seuil de 5% !) il sera seul de seul… Et alors on fait quoi? ???? Abstention ou vote PP : c’est renforcer la coalition de gauche. Et sans le MR ( même si nous avons les électeurs les plus exigeants) bonsoir Clara : fin du combat pour les indépendants, fin des impôts à la baisse ou en statut quo… Etc etc…« 

Le MR ayant démenti très vite que Viviane Teitelbaum ait appelé à ne pas votre pour “les Michel”, La Libre Belgique a répliqué en diffusant le texte complet des messages incriminés. Elle cite notamment une liste plus complète des archi-sionistes du MR :

«Que ce soient mes amis De Permentier, Destexhe, Pivin, Brotchi, Lemesre, Gol, Bacquelaine, Monfils, Ries, Bertieaux, Gosuin, De Clippele, Calomne (président des jeunes MR), Weytsman, Schepmans, et j’en passe, ils sont toujours présents à mes côtés dans de nombreux dossiers !»

Après avoir affirmé :

«Je peux dire que certains ont la gueule de bois quand je suis élue quelque part ou ont des éruptions cutanées dès que je mets le pieds dans une commission ou un hémicycle pour prendre la parole sur certains thèmes»,

elle concluait avec son élégance naturelle :

«votez TEITELBAUM. Les dilemmes ou les états d’âme sont un luxe que nous ne pouvons nous permettre. Que les autres aient la gueule de bois le 14 pas nous !».

Quant à son époux, battant une sorte de record du nombre de fautes en si peu de mots, il écrivait à ses correspondants, selon La Libre :

«La seule manière de contrer ce connard c’est de voter pour Viviane Teitelbaum, pour qu’elle fasse entendre une autre voie au MR.
D’ailleurs, la confiance que lui fait le Reynders en la mettant à la 5ième place en est la preuve. Elle a toujours confrontée le gros Loulou
[Louis Michel – NDLR] et à souvent réussie à le mettre dans un coin…»

“Le Reynders” et “ce connard” (qui ne sont sont donc pas la même personne, on est soulagé de l’apprendre) auront apprécié.

Le style de l’insupportable Viviane est perfectible (de même que l’orthographe de cette “licenciée en journalisme” qui ignore que dans “statu quo” il n’est pas question de “statut”). Mais ses messages ont le mérite de mettre en évidence au moins une chose vraie : les superstructures du MR sont truffées d’inconditionnels d’Israël (on peut ajouter au moins le nom de Frédérique Ries à la liste qu’elle esquisse). Et pour les autres, pas de pitié ! Teitelbaum importe donc dans la campagne électorale et dans son parti la mentalité de l’armée israélienne : qui n’est pas avec elle est contre elle, et elle flingue sans sommations. Charles Michel pourra toujours dire qu’il était dans les eaux interna­tionales (il adore ça), elle s’en fiche !

Quant à sa charge contre Mischaël Modrikamen et son « PP« , qui a désigné Joël Rubinfeld (ancien président du Comité de Coordination des Organisations Juives) à sa vice-présidence, c’est bien mal les récompenser de leur sionisme virulent (que Modrikamen, il est vrai, évite en général d’afficher trop ostensiblement).

Là encore, Teitelbaum épouse les traditions de l’armée israélienne, qui certes massacre prioritairement ennemis ou adversaires mais ne dédaigne pas à l’occasion d’occire aussi quelques uns de ceux qui sont, à priori, dans son camp : cela rappelle furieusement l’attaque d’un navire de l’U.S. Marine par l’aviation israélienne, qui en 1967 avait fait 34 morts et 171 blessés graves parmi les marins américains.

Heureusement, l’abominable Viviane n’est pas (encore) une puissance nucléaire…

On peut donc lui envoyer les félicitations d’usage sans crainte d’être transformé en chaleur et en lumière (c’est LLB qui fournit aimablement les adresses) : teitel.hirsch@skynet.be et/ou aache@skynet.be.

Print Friendly, PDF & Email