Dans l'actu

Vidéo : le gréviste de la faim au bord de la mort n’a rien perdu de son audace

The Electronic Intifada

Le décès du journaliste palestinien Muhammad al-Qiq est imminent, à l’issue de près de 80 jours de grève de la faim.

Son état de santé empire à tout moment, a expliqué vendredi une avocate travaillant pour la Commission de l’Autorité palestinienne sur la question des prisonniers.

Al-Qiq a entamé sa grève de la faim après son arrestation par les forces israéliennes à son domicile, à Ramallah (Cisjordanie), le 21 novembre dernier. Il a été incarcéré sans accusation ni procès sur une ordonnance de détention préventive émise par un tribunal militaire.

La Haute Cour israélienne a suspendu l’ordre de détention au début de ce mois après que la santé d’al-Qiq s’est dégradée. Mais le journaliste a prétendu poursuivre sa grève de la faim tant qu’il ne serait pas libéré.

Il réclame son transfert dans un hôpital à Ramallah et refuse d’être traité dans le centre médical israélien où il est actuellement retenu.

« Il est au bord de la mort et nous pourrions apprendre la nouvelle de son martyre à tout moment, car nous craignons particulièrement qu’il ne succombe d’une attaque », a déclaré l’avocate, Me Hiba Masalah.

Cette vidéo montre al-Qiq, gravement malade sur son lit d’hôpital, en train de transmettre ses demandes par le biais d’un autre avocat. On peut également voir certaines des personnes qui le soutiennent et qui, en solidarité, se sont rassemblées à proximité de l’hôpital. 

 

Vidéo et publication par Keren Manor et Oren Ziv d’Activestills . Texte : The Electronic Intifada.


Publié le 12 février 2016 sur The Electronic Intifadah
Traduction : Jean-Marie Flémal

Print Friendly, PDF & Email