Dans l'actu

«Suspension provisoire» de la détention administrative d’un gréviste de la faim palestinien après 72 jours

La Haute Cour de Justice israélienne a décidé jeudi de suspendre temporairement la détention administrative (c’est-à-dire l’emprisonnement sans limite de temps, sans jugement et sans possibilité de se défendre) de Muhammed al-Qiq, journaliste palestinien arrêté le 21 novembre 2015 et soumis à la torture en prison, qui est en grève de la faim depuis 72 jours. Son état s’est à ce point détérioré qu’on craignait une issue fatale d’un moment à l’autre.

Muhammed al-Qiq restera hospitalisé pour être soigné, indique Haaretz sur base de déclarations de l’avocat du journaliste, et il ne pourra aller dans un autre établissement de soins sans autorisation préalable des autorités israéliennes.

La défense de Muhammed al-Qiq estime que la décision est décevante, dans la mesure où elle avait réclamé sa libération et l’annulation des poursuites, sans conditions quant à son état de santé.

 

Print Friendly, PDF & Email