L'actu

Stop Law Train : Une tarte pour le nouveau recteur de l’université de Leuven

Belle action, ce matin, du LAP (Leuvense Actiegroep Palestina – Groupe louvaniste d’action pour la Palestine)  ! Une soixantaine d’activistes (parmi lesquels une dizaine de professeurs) ont formé une haie d’honneur aux togati  dans leur cortège traditionnel. Ils ont demandé que l’université prenne une décision courageuse et ne collabore pas au projet de recherche Law Train, en collaboration avec la police israélienne. Une tarte « 3000 fois merci » (d’abandonner le projet) et les pétitions (3000 signatures) ont été remises au nouveau recteur Sels. (Photos : Pour la Palestine).

Lisez la lettre ouverte adressée à Luc Sels par le professeur Lieven De Cauter :

Au nouveau recteur de Leuven : « La recherche en collaboration avec la police israélienne est illégale » 

Lisez également le dossier de BACBI  et quelques-uns des autres articles concernant Law Train, publiés sur ce site :

Le boycott d’Israël (BDS), un devoir moral (un dossier BACBI)

Le projet « Law-Train » : 428 universitaires et 190 artistes écrivent au Procureur fédéral et aux Ministres Geens et Reynders

Action BDS contre la collaboration scandaleuse entre l’université de Louvain

Le projet « Law-Train » : un partenariat avec la police israélienne est indéfendable.

Quand l’Europe veut apprendre d’Israël comment violer plus efficacement les droits humains, la Belgique applaudit, le Portugal se rebiffe.

La KU Leuven impliquée dans un projet avec la police israélienne. Lettre ouverte au recteur Torfs.

« Monsieur le Recteur Torfs, les violations des droits de l’homme ne sont pas un sujet de plaisanterie (de mauvais goût) »

Print Friendly, PDF & Email

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Le succès de la campagne « Stop Law-Train » : Samidoun fait le point – Pour la Palestine

Les commentaires sont fermés.