Dans l'actu

Soutien de l’« Appel belge » à Georges Ibrahim Abdallah

Après avoir organisé une première action devant le consulat de France en juin 2017, quelques militants belges ont lancé en septembre 2017 « L’appel belge pour la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah ».  

En quelques semaines, plus de 300 signatures d’organisations, de personnalités et de citoyens engagés ont été collectées, tant au nord qu’au sud du pays, dont 35 organisations belges 35 personnalités du monde universitaire,  18 avocats,  14 syndicalistes,  15 journalistes et photographes,  28 acteurs et actrices culturels,  42 personnes actives dans des associations,  12 militants et mandataires politiques.

Le même mois, une action symbolique a été organisée à ManiFiesta, en soutien aux prisonniers palestiniens et à Georges Abdallah.

Des militant.e.s de l’Appel sont régulièrement présent.e.s dans les manifestations à Bruxelles : lors d’une marche contre le racisme et contre la venue de Donald Trump et autres. Idem dans des rassemblements du 1er Mai de la FGTB de Charleroi, durant la semaine d’étude du Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) à Dampremy et lors d’autres conférences, comme celle avec Abla Sa’adat, organisée par la Communauté palestinienne.

En ces occasions,  les militants ont présenté au public des cartes à envoyer à Georges et ont pris des photos avec des personnalités, afin de mobiliser le plus grand nombre.

Bassem et Ahed Tamimi

Des photos d’Ahed Tamimi et de Leila Khaled ont également été prises au parlement européen. 

Abla Sa’adat

Au mois de juin, un minibus avec neuf militants a pris la direction de Paris, afin de rejoindre la manifestation organisée par la Campagne unitaire.

En octobre 2017, une délégation de l’Appel a participé à la manifestation de Lannemezan. Et elle remet cela cette année.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email