Dans l'actu

SodaStream quitte la Cisjordanie plus tôt que prévu, mais l’action continue !

La société de carbonatation chez soi, qui gère une usine en Cisjordanie, subit de fortes pressions de la part du mouvement BDS.

Selon le journal Haaretz du 10 mai 2015, SodaStream est en avance sur ses préparatifs en vue de quitter son site de fabrication installé dans la colonie de Mishor Adumin, en Cisjordanie.

« La semaine dernière, nous avons terminé le transfert de nos dernières lignes d’assemblages de Mishor Adumin vers Lehavim et nous ne produisons plus de machines à eau gazeuse à Mishor Adumin », a déclaré le CEO de SodaStream, Daniel Birbaum, lors de la présentation des résultats de la société pour le premier trimestre.
« Nous allons terminer le transfert des équipements et quitter définitivement Mishor Adumin au cours du troisième trimestre, c’est-à-dire plus tôt que prévu. »

Une belle victoire pour le mouvement BDS, mais l’action continue !

La nouvelle usine de Lehavim est située à proximité de Rahat, un township dont l’installation est prévue dans le Naqab (Néguev) et où des Bédouins palestiniens doivent être transférés contre leur gré. SodaStream, en tant que bénéficiaire de ces plans, est donc complice de cette violation des droits de l’homme.

VOIR AUSSI :
Action dans la région de Charleroi concernant Sodastream :
Quand des militants BDS aident Carrefour à respecter la légalité

 

Print Friendly, PDF & Email