Dans l'actu

Shimon Peres annule un voyage au Maroc

Shimon Peres – qui a la particularité unique d’être à la fois président d’un état membre de l’ONU (ce qui ne signifie nullement qu’il tient compte des décisions de l’ONU sauf quand cela l’arrange), prix Nobel de la Paix et criminel de guerre – vient d’annuler un voyage qu’il devait faire au Maroc. Il devait semble-t-il y participer à un forum sur les enjeux économiques et financiers au Moyen-Orient.

Peres a annulé se visite après que le roi Mohamed VI lui ait fait savoir qu’il ne souhaitait pas le rencontrer (tout en l’assurant en même temps, semble-t-il, de son estime amicale et qu’il était le bienvenu sur le territoire marocain).

Le Maroc, quoi qu’il n’entretienne pas de relations diplomatiques officielles avec Israël, se montre en effet en général plutôt cordial et “compréhensif” envers les dirigeants israéliens.

Une rencontre est cependant jugée inopportune par le souverain marocain, à un moment où les “négociations” de paix israélo-palestiniennes sont dans l’impasse en raison de la multiplication des provocations israéliennes et de la persistance de la colonisation.

L’an dernier, Tzipi Livni avait participé à ce même forum où Peres était attendu cette année, et avait semble-t-il reçu un accueil plutôt chaleureux (devant un public il est vrai composé en grande partie d’Américains et d’Européens, les Marocains présents se montrant beaucoup moins enthousiastes quand ils ne criaient pas « Livni assassin, Mossad dehors« ).

 

Print Friendly, PDF & Email