Dans l'actu

Selon l’armée israélienne, les tremblement de terre et autres cataclysmes sont le fait de «la volonté divine»

Les écoliers israéliens de cinquième année qui ont reçu un manuel édité par l’armée y ont appris que “tous les phénomènes naturels ont lieu uniquement si Dieu le veut et sous son commandement”,  rapporte le quotidien israélien Haaretz. Notamment les tremblements de terre…

Ce manuel a été distribué au cours d’une conférence sur la défense civile donnée par des soldats du commandement du “Front intérieur” israélien, et contient des directives sur la façon de faire face aux situations d’urgence. Dans le chapitre sur les tremblements de terre, on lit : «Nous connaissons et croyons que tous les phénomènes naturels ont lieu uniquement si Dieu le veut et selon ses ordres».

L’explication “scientifique” continue comme suit : «Même si les données indiquent une forte probabilité d’un tremblement de terre, si Dieu ne le décrète pas, cela n’arrivera pas !».

Le contenu religieux apparaît dans d’autres chapitres de la brochure. Si, par exemple, une attaque terroriste est déjouée, la chose est présentée comme un miracle, le fruit de la volonté divine.

La question de savoir s’ils n’avaient pas mélangé par inadvertance des brochures destinées aux écoles religieuses avec celles destinées aux établissements de l’enseignement officiel a été posée aux soldats. Ils ont répondu qu’il n’existe qu’une seule version de ce document.

Les plaintes se sont multipliées à propos de la promotion de la religion dans le système scolaire théoriquement laïc dans une large gamme de contextes, de l’introduction du programme d’études de la culture juive-israélienne comme une matière commune dans les classes des enfants de 3 à 9 ans, au recours par les écoles à des groupes religieux qui  fournissent le contenu de l’enseignement et des activités, jusqu’aux classes d’écoles “laïques” multipliant les voyages vers des sites juifs, dont certains sont politiquement controversés.

Beaucoup de parents se plaignent que depuis deux ans les manuels scolaires sont remplis des citations de la Bible et que les cérémonies qui dans le passé auraient au lieu à l’école, supervisée par les enseignants, sont désormais organisées dans des synagogues ou sont supervisées par des religieux.


Autre source : Newsweek

Print Friendly, PDF & Email