Dans l'actu

Représailles sionistes contre le juge Goldstone

Le juge Richard Goldstone – qui s’est personnellement défini comme juif et comme sioniste – et qui a présidé une commission de l’ONU qui a rédigé un rapport accablant à propos des crimes de guerre et de possibles crimes contre l’humanité d’Israël dans la bande de Gaza, se voit interdire d’assister à la bar-mitsva de son petit-fils dans son pays natal, l’Afrique du Sud, à l’initiative de militants sionistes.

Selon ce qu’ont rapporté des sites web sud-africains cités par Haaretz, la Fédération sioniste sud-africaine (SAZF) et le Beth Hamedrash Hagadol à Sandton ont conclu un accord avec la famille Goldstone pour que le juge Richard Goldstone ne soit pas autorisé à assister au service célébré à la synagogue à Johannesburg le mois prochain.

Le Président de la SAZF, Avrom Krenge, aurait déclaré que son organisation “ne pouvait qu’intervenir vigoureusement, car elle représente Israël”. Le Président du Beth Din – ou tribunal religieux juif – d’Afrique du Sud a quant à lui affirmé que le tribunal n’a pas été officiellement impliqué dans l’affaire, mais qu’il “soutient le mouvement” car “il parle aux sentiments de beaucoup dans la communauté” et pourrait éviter des “choses déplaisantes”.

«Je sais qu’il y avait un sentiment très fort dans la synagogue, beaucoup de colère», selon le rabbin Moshe Kurtstag, du Beth Din. “J’ai entendu aussi que le SAZF voulu organiser une manifestation devant la synagogue – [il y avait] toutes sortes de plans. Mais je pense que la raison a prévalu”.

Et le rabbin d’ajouter que “Goldstone a fait un tort extraordinaire non seulement à Israël mais à tout  le monde juif. Son nom est utilisé par des éléments hostiles dans le monde contre Israël et cela peut accroître les vagues d’antisémitisme.”

“Je comprends qu’il est un juge, mais il aurait dû avoir le bon sens de comprendre que tout ce qu’il a dit ne serait pas bon et il aurait dû se récuser. Les gens ont des sentiments à ce sujet, ils estiment qu’il a placé Israël en danger et ils n’aimeraient pas qu’il soit à l’honneur”.

“Dans l’intérêt de mon petit-fils, j’ai décidé de ne pas assister à la cérémonie à la synagogue”, aurait déclaré Richard Goldstone.

Pour les sionistes, si on comprend bien, le premier devoir d’un juge est de mentir, car la vérité est de nature à susciter l’antisémitisme. Révélateur…

Print Friendly, PDF & Email