Dans l'actu

Rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens, ce vendredi à Bruxelles

Mercredi 19 avril, un premier rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim a eu lieu à Bruxelles. Organisée à l’appel de la Communauté palestinienne en Belgique et au Luxembourg, l’initiative était appuyée par la Coalition européenne de soutien aux prisonniers palestiniens, Samidoun, ABP-Liège, Plate-forme Charleroi-Palestine.

Un nouveau RV est prévu à Bruxelles ce vendredi 28 avril, à 17 h, au Carrefour de l’Europe (gare centrale). Soyons-y nombreux !


Plus de 1.500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes ont commencé une grève de la faim depuis le 17 avril 2017. Les demandes de la Grève pour la Liberté et la Dignité  sont des droits humanitaires fondamentaux : ne plus se voir refuser systématiquement les visites familiales, avoir la possibilité de contacter les familles par téléphone, recevoir des soins médicaux, ne pas devoir subir l’isolement ou l’emprisonnement sans charges ou procès sous « la détention administrative ». Des prisonniers des différents factions politiques ont rejoint la grève, demandant instamment une action soutenue pour la victoire des prisonniers.

Rassemblement à Bruxelles le 19 avril avec le groupe debkeh Raj’een (Photo : Marie Groffils)

Depuis le début de leur grève, ces prisonniers ont subi une campagne de répression : refus des visites familiales, refus des visites de leurs avocats, interdiction de prière en groupe les vendredis, confiscation de leurs vêtements et affaires personnelles, transfert de plusieurs prisonniers en isolement. Une série de dirigeants de la grève, y compris Marwan Barghouti – soumis à des représailles pour son article publié dans le New York TimesKarim Younes, Kamil Abu Hanish, Anas Jaradat et Wajdi Jawdat ont été placés en isolement à la prison de Jalameh.

Rassemblement à Lille le 22 avril

Néanmoins, leur grève continue et ils ont souhaité poursuivre leurs protestations jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites. Ils ne consomment que du sel et de l’eau, leurs corps et leurs vies sont en jeu pour la liberté et la dignité.

Dans toute la Palestine, des gens sont descendus dans la rue pour des manifestations de masses, des rassemblements et des tentes de solidarité en guise de soutien aux grévistes de la faim.

Des organisations palestiniennes en Palestine ont appelé à une grève générale le jeudi 27 avril; d’autres ont appelé à une « Journée de la colère » le vendredi 28 avril. Plusieurs organisations dans le monde ont déjà organisé des actions ces jours-là au Canada, en Irlande, en Grande Bretagne, en Italie, en Espagne, en France, etc.

Grève à la prison de Lannemezan

A compter de ce lundi 24 avril et durant trois jours, Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier de l’État français depuis 33 ans, et ses camarades basques entament une grève des plateaux en solidarité avec les prisonniers palestiniens.
Ils seront accompagnés dans cette grève par plusieurs prisonniers marocains, algériens, tunisiens et autres codétenus solidaires.

 


Source : Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network
Résumé et traduction : MDL

Print Friendly, PDF & Email