Dans l'actu

Quel pays représente une menace nucléaire au Moyen-Orient ?

La BBC pose parfois les bonnes questions :

  1. Quel pays du Moyen-Orient possède des armes nucléaires non déclarées ?
  2. Quel pays du Moyen-Orient possède des capacités non déclarées de production d’armes chimiques et bactériologiques ?
  3. Quel pays du Moyen-Orient n’accepte de se soumettre à aucune inspection extérieure ?
  4. Quel pays du Moyen-Orient a emprisonné pendant 18 ans un technicien nucléaire qui a donné l’alarme à propos de cette situation ?

Et on serait tenter d’ajouter que dans ce pays des extrémistes religieux exercent un contrôle de plus en plus pesant sur la vie politique, que les libertés et les droits civiques sont de plus en plus malmenés, que les opposants sont soumis à des intimidations, et que certains sont carrément menacés par des membres du gouvernement d’être privés de leur nationalité pour “manque de loyauté” envers le régime.

Il n’y en a qu’un, et vous avez deviné lequel ? Mais non, vous n’y êtes pas du tout si vous croyez que c’est celui contre lequel on nous dit chaque jour qu’il faut d’urgence prendre des sanctions, voire mener contre lui une guerre “préventive”… [1]

L’homme dont il est question dans cette vidéo de la BBC, Mordechaï Vanunu, vient d’être renvoyé en prison.

Libéré en 2004, après 18 ans d’emprisonnement, il  va passer trois mois supplémentaires en prison, après avoir refusé d’effectuer des travaux d’intérêt général. Il a en effet été accusé d’être entré en contact avec un étranger, ce qui constituait une violation de ses conditions de libération. Il a été arrêté en décembre dernier.


[1] La vidéo initialement incluse dans cet article était hébergée par un service de Google qui a été supprimé.
Il est possible que la vidéo ci-dessus, intégrée lors du “lifting” approfondi du site soit différente.

Print Friendly, PDF & Email