Dans l'actu

Pourquoi les réfugiés palestiniens au Liban manifestent-ils ?

Depuis mardi 16 juillet, des milliers de réfugiés palestiniens manifestent dans les camps et les villes libanaises contre les mesures du gouvernement libanais qui visent à les exclure toujours plus du marché du travail.

Marginalisés socialement et sur le marché de l’emploi, les mesures de « réorganisation de la main-d’œuvre étrangère » instaurées par le ministère du travail ont déclenché la colère palestinienne. Le coordinateur de Samidoun en Europe Mohammed Khatib a déclaré :

« Ces manifestations graves et déterminées au Liban nous rappellent que les camps palestiniens, le réservoir de la Révolution, sont devenus des enclaves misérables pour toutes les classes les plus opprimées et les plus appauvries du Liban, de toutes les nationalités ».

Manifestation dans Ain al-Helweh, le plus grand de camp de réfugiés palestiniens au Liban. Photo : Collectif Palestine Vaincra

Nous reproduisons ci-dessous un appel de différents centres sociaux dans les camps de réfugiés palestiniens sur ce sujet :

Les camps palestiniens au Liban ont été témoins de mouvements populaires en réponse à la mise en œuvre de la loi du travail discriminatoire qui vise à «limiter le travail étranger», comme l’appelle le ministère du Travail libanais. Cette campagne a ciblé nos intérêts et notre travail en tant que réfugiés palestiniens au Liban, augmentant nos souffrances en raison de la privation de nos droits civils et sociaux les plus fondamentaux. La plupart des gouvernements libanais successifs n’ont épargné aucun effort pour accroître les souffrances de notre peuple inébranlable au Liban. Le gouvernement libanais n’a pas encore défini le statut juridique du réfugié palestinien au Liban et, en tant que tel, est parfois traité comme un réfugié et les autres comme un apatride. En tant que tel, notre peuple dans les camps du Liban a été sollicité pour les raisons suivantes :

– L’État libanais doit rendre publique une loi accordant un statut juridique clair aux réfugiés palestiniens, leur garantissant leurs droits civils, économiques et sociaux de vivre dans la dignité.

– Modification de la loi du travail 129/2010 pour annuler le permis de travail et accorder aux réfugiés palestiniens le droit d’exercer des professions libres et de publier les décrets d’application nécessaires.

– Modifier les lois réglementant les professions libérales conformément à la loi sur le travail afin de compléter l’exemption de la condition de réciprocité et de la condition d’arrêt de la pratique dans le pays d’origine.

– Mettre fin à la discrimination composite à l’encontre des réfugiés palestiniens et publier un amendement législatif leur permettant de posséder des biens.

Nous réaffirmons que nos protestations se poursuivront jusqu’à ce que nos demandes légitimes soient satisfaites. De plus, nous appelons les factions palestiniennes à s’unir autour des revendications de notre peuple inébranlable au Liban. Nous appelons le peuple libanais, qui est le premier partisan de la Palestine et de son peuple, à soutenir ces mouvements populaires et à faire droit à nos demandes légitimes. Nous appelons notre peuple en Palestine occupée, dans les pays arabes, en Europe, aux États-Unis et dans le monde entier à nous soutenir dans nos revendications en organisant des manifestations et des mobilisations. En tant que peuple palestinien, nous réaffirmons notre droit de retourner en Palestine, toute la Palestine, et rejetons la réinstallation et toutes les conspirations visant à éliminer notre cause palestinienne. Un front impénétrable pour les droits de notre peuple palestinien

Beyrouth, le 20 juillet 2019

Signataires : Centre Al Naqab pour les activités de la jeunesse, Club culturel palestinien arabe, Club culturel palestinien à Mar Elias, Club culturel palestinien de l’Université américaine de Beyrouth, Club culturel palestinien à l’Université internationale libanaise, Mouvement de Boycott dans les camps, Le Théâtre National – Liban

Participation des femmes à la manifestation dans le camp d’Ain al-Helweh


Publié sur Collectif Palestine Vaincra le 22/7/2019
Photos : Collectif Palestine Vaincra.

Quatrième génération de réfugiés palestiniens dans les camps au Liban !

En ce début mars 2019, à l’initiative de la Plate-forme Charleroi-Palestine, nous avons effectué une visite au Liban, principalement pour y rencontrer les réfugiés palestiniens dans les camps de ce pays.

Malgré leurs conditions de vie très difficiles, nous y avons rencontré des personnes d’un dynamisme très encourageant dans différentes activités, rêvant au retour sur leurs terres.

La Maison pour Associations de Charleroi (MPA), en partenariat avec la Plate-forme Charleroi-Palestine, organise une expo de photos et dessins de nos rencontres, du 6 au 25 octobre, route de Mons, 80, 6030 Marchienne-au-Pont. Le vernissage aura lieu le dimanche 6 octobre.

Au programme :

11 h : apéro et brunch palestinien – diaporama de photos
13 h : témoignages en paroles et poésie
14 h : debkeh (danses traditionnelles palestiniennes) par la troupe Raj’een

Bloquez déjà la date !

Print Friendly, PDF & Email