Dans l'actu

Piraterie sanglante d’Israël : une vidéo accusatrice…

L’armée israélienne a diffusé une bande vidéo de 57 secondes montrant le débarquement dans le port de Ashdod de quelques activistes pro-palestiniens rescapés de l’arraisonnement illégal en haute mer de la “flottille de la paix” par l’armée israélienne.

On voit bien rien qu’à leur tête de pirates et de forbans que ces gens-là n’étaient à bord de ces bateaux que dans le but d’anéantir Israël et de rejeter les Juifs à la mer. Sur la vidéo, on les reconnaît facilement : ils sont tous armés jusqu’aux dents (sauf un qui, c’est pire encore, a un livre en mains !)

Ouf, une nouvelle Shoah a été évitée de justesse !

Selon Haaretz, ces activistes pro-palestiniens – “plusieurs douzaines” – sont détenus par Israël parce qu’ils ont refusé de signer leur arrêté d’expulsion. Seuls 25 des passagers de la “flottille de la paix” auraient accepter de signer. 32 d’entre eux auraient été emprisonnés, dont seize ont refusé de décliner leur identité. Deux auraient été conduits en prison après avoir refusé de recevoir des soins à l’hôpital Barzilai de Ashkelon.

Israël, dit Haaretz, a annoncé son intention d’expulser les quelque 700 personnes qui se trouvaient à bord des bateaux de la flottille pour Gaza, mais “ceux qui refusent de coopérer seront emprisonnés”. Ca se passe comme ça avec l’armée “la plus morale du monde”, dont les immenses qualités sont vantées par Bernard-Henri Levy (qui se trouve justement à Tel Aviv pour dire tout le bien qu’il en pense).

 

Print Friendly, PDF & Email