Dans l'actu

Pierre Galand 2 – Joël Rubinfeld 0

Pierre Galand, Président de l’Association Belgo-Palestinienne a été acquitté par la Cour d’appel de Mons de l’accusation de “calomnie” contre Joël Rubinfeld, ancien président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB). La Cour d’appel confirme ainsi la décision prononcée en première instance par un tribunal correctionnel.

Joël Rubinfeld fait preuve d’un goût très sûr dans le choix de ses amis, comme en témoigne cette photo aux côté d’Avigdor Lieberman

L’affaire remonte à… 2002. A l’époque, Pierre Galand avait été invité à prendre la parole au cours d’un souper-débat organisé au profit des enfants de Palestine par la section locale de Lessines d’Ecolo.

Invité dans un premier temps à participer lui aussi à cette soirée, Joël Rubinfeld avait été décommandé par les organisateurs. Pierre Galand avait en effet refusé, à juste titre, de participer à la soirée si Rubinfeld – un sioniste extrémiste exalté aujourd’hui devenu le porte-parole du « Parti Populaire » (PP) de Mischaël Modrikamen – y était aussi. Finalement, le CCOJB avait été représenté par Philippe Markiewic lors du débat à Lessines.

Au cours de la soirée, Pierre Galand aurait déclaré que Joël Rubinfeld était un agent de propagande du gouvernement israélien. C’est ce qui avait motivé la plainte de celui-ci.

La Justice l’a donc remis à sa place à deux reprises dans cette affaire.

Pour rappel, Joël Rubinfeld – à l’instar d’autres propagandistes sionistes – est un récidiviste des actions en Justice foireuses. Il a récemment, tout comme le CCOJB, été condamné pour avoir « porté atteinte à l’honneur à la réputation » d’André Flahaut (PS), qu’il avait accusé d’avoir tenu des propos antisémites en assimilant « la politique israélienne à l’extrémisme, au nazisme et au fascisme« .

 

Print Friendly, PDF & Email