Dans l'actu

Pendant la débâcle diplomatique, les “exploits” militaires continuent

Le Nicaragua a annoncé la “suspension” de ses relations diplomatiques avec Israël.

L’Afrique du Sud – pays avec lequel Israël entretenait des relations particulièrement étroites, en particulier dans le domaine de l’armement y compris nucléaire, à l’époque où l’apartheid y régnait –  a rappelé son ambassadeur en Israël “pour consultation”.

L’Organisation de la conférence islamique (OCI) a appelé ses membres entretenant des relations avec Israël à “reconsidérer” ces liens et réclamé une enquête internationale sur l’arraisonnement israélien de la flottille pour Gaza.

Dans un communiqué publié dimanche soir au terme d’une réunion au niveau de ministres des Affaires étrangères tenue à Jeddah (ouest de l’Arabie saoudite), l’OCI appelle “ses pays membres à reconsidérer leurs relations avec Israël, ainsi qu’à reconsidérer toute normalisation” avec l’État hébreu.

On se souvient par ailleurs que le Vietnam a annulé une visite officielle que Shimon Peres devait y faire cette semaine, et que la Corée du sud a “rétrogradé” cette visite du niveau de “visite officielle” à celui de “visite de travail”, tandis que des manifestations de grande ampleur se préparent à Séoul pour accueillir comme il se doit ce serial killer .

Pendant ce temps, le Jerusalem Post annonce avec une satisfaction évidente que “5 terroristes ont été tués par la marine israélienne”, information qui n’est pas confirmée par d’autres média.

Mais qu’importe, c’est la routine.

Print Friendly, PDF & Email