Dans l'actu

Naftali Bennet : il faut profiter de la présidence de Trump pour annexer la Cijordanie

Lors de d’une allocution prononcée lundi dernier, le Ministre israélien de l’Education, également chargé des “Affaires de la diaspora”, le fasciste Naftali Bennett a répété son appel à l’annexion par Israël de toute la Cisjordanie. A ses yeux, la présence de Donald Trump à la Maison Blanche est pour Israël “une opportunité très rare qu’il faut saisir”.  Bennett cherche aussi à annexer les Juifs du monde entier…

Il ne suffit pas de déménager l’ambassade [des États-Unis] à Jérusalem. Il y a 50 ans que nous avons libéré la Judée et la Samarie 1. Il est temps de reconnaître qu’elles font partie intégrante d’Israël. Il est temps de déclarer la souveraineté » israélienne sur l’ensemble de ces territoires, a-t-il ajouté 2.

On notera que Donald Trump, qui avait juré à ses amis sionistes qu’il ordonnerait le transfert de l’ambassade étatsunienne de Tel Aviv à Jérusalem aussitôt qu’il s’installerait à la Maison Blanche, n’en a rien fait. Comme avant lui Clinton, G. W. Bush et Obama, il a postposé ce déménagement, dont le principe a été décidé par le Congrès depuis 1995. Cet ordre est valable six mois, et donc Trump devra décider en décembre soit de le renouveler pour six mois de plus, comme l’avaient régulièrement fait ses prédécesseurs, soit de faire en sorte que l’ambassade des États-Unis soit prochainement l’unique ambassade installée dans la ville qu’Israël prétend être sa capitale 3.

Dans la même discours, Benett a prétendu que “nous perdons des millions de juifs qui s’assimilent dans les pays où ils vivent”, avant d’ajouter : “Nous devons sauver les juifs”.

Il s’est décrit comme étant, en tant que ministre des affaires de la Diaspora, “le ministre des Juifs” 4. Et il a ajouté : “Nous devons comprendre que l’Etat juif n’est pas seulement l’Etat du citoyen, mais un État dans lequel chaque Juif du monde a intérêt à être”.

Aujourd’hui, à travers le monde” a poursuivi Bennett, “il y a des millions de juifs qui ont besoin que nous les cherchions et que nous leur tendions la main. Et, nous faisons plus que nous avions jamais fait auparavant”.

Les déclarations de Naftali Bennett sont parfaitement fidèles à l’esprit de ce que disait David Ben Gourion – qui proclama en 1948 l’indépendance d’Israël et en fut le premier Premier ministre de 1948 à 1953 et de 1955 à 1963 – lorsque la Grande-Bretagne proposa la partition de la Palestine : «Un État hébreu partiel n’est pas une fin en soi, mais seulement un début. […] Nous y ferons venir tous les Juifs qu’il sera possible d’y amener. […] Nous créerons une économie polyvalente. […] Nous organiserons une défense nationale moderne, […] et alors je suis certain qu’on ne nous empêchera pas de nous installer dans d’autres parties du pays, soit en accord avec nos voisins, soit par tout autre moyen…» 5

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. Terminologie sioniste pour désigner la Cisjordanie occupée – NDLR
2. Pour mémoire, Israël a déjà unilatéralement annexé l’ensemble de Jérusalem (et en a étendu les limites territoriales) et le plateau du Golan appartenant à la Syrie.
3. Toutes les autres ambassades sont à Tel Aviv, et les différents pays ont en général à Jérusalem un consulat. C’est le cas de la Belgique – NDLR
4. Faut-il comprendre que ses collègues du gouvernement Netanyahou ne le sont pas ?
5. Cité dans “Les 100 clés du Proche-Orient” (p. 152) – A. Gresh et D. Vidal – Ed. Pluriel 2011 – ISBN 9782818500965