L'actu

Majed Bamya : Nous ne pouvons plus reporter la préparation de la transition vers une lutte anti-apartheid

Nous ne pouvons plus reporter la préparation de la transition vers une lutte anti-apartheid susceptible de mobiliser la totalité de notre peuple, d’encourager les pressions internationales, de rétablir l’espoir, de réaffirmer l’importance primordiale de notre cause et de préparer la voie vers la libération nationale.

La Palestine présente bien des avantages, sur ce plan, et doit construire à partir des nombreuses réalisations opérées au cours des sept dernières décennies qui, après la Nakba et le refus de notre existence et de nos droits, nous ont vus faire route vers la résurrection et la concrétisation d’un soutien universel aux droits palestiniens.

Nous sommes plus prêts que nous ne le pensons, pour cette transition, et ce, pour les raisons suivantes :

– la popularité au niveau international de la cause palestinienne et la solidarité mondiale que celle-ci s’est attirée. Il est plus nécessaire que jamais que la flamme progressiste de la Palestine puisse se raviver ;

– le fait que la solution à deux États va être enterrée – ou l’a déjà été – par Israël ;

– la Palestine a son Mandela, Marwan Barghouti, hautement populaire au niveau national, mondialement renommé et qui, en compagnie d’autres dirigeants en prison, peut nous conduire vers l’unité et la liberté ;

– le mouvement BDS, qui connaît une expansion fantastique et qui doit être protégé d’attaques de plus en plus nombreuses et doit être rejoint aussi bien par les Palestiniens qu’au niveau international ;

– la condamnation au niveau international des actions et de la politique d’Israël, qui ont durablement affecté l’image et le prestige d’Israël et qui, tôt ou tard, ne manqueront pas d’affecter ses relations dans le monde entier ;

– enfin, et ce n’est pas le moins important, le fait que des millions de Palestiniens sont présents en Palestine, malgré des décennies de mesures israéliennes visant à déporter et recaser ceux qui, en compagnie des Palestiniens dans les camps de réfugiés ainsi que dans les villes et les villages du monde entier, peuvent incarner tous ensemble la résolution nécessaire d’amener notre combat épique pour la liberté à sa conclusion inévitable : Enfin libres ! Enfin libres !


Publié le 7 février 2017 sur la page FB de Majed Bamya
Traduction : Jean-Marie Flémal

Majed Bamia

Majed Bamya est un diplomate palestinien, directeur du département des Traités internationaux du Ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne.

 

Print Friendly, PDF & Email