Dans l'actu

L’Université de Californie approuve le boycott d’Israël

Des étudiants propalestiniens de l’Université de Californie, à Davis, ont fait la fête après qu’un conseil estudiantin de l’école américaine a adopté le boycott d’Israël par une majorité écrasante.

Une résolution du conseil estudiantin a été adoptée dans la proportion de 8 contre 2, la semaine dernière. Cette résolution recommande à l’université de désinvestir dans les sociétés américaines qui font des affaires avec Israël, rapportait The Washington Times ce mardi.

À l’issue du vote, soutenu par Étudiants pour la justice en Palestine (SJP), les étudiants militants ont agité des drapeaux palestiniens et ont fait la fête après avoir quitté la salle de réunion.

La résolution fait partie d’un mouvement plus large, le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), visant à accroître les pressions économiques et politiques sur Israël.

Le mouvement BDS tente également de mettre un terme à l’occupation et la colonisation par Israël des terres palestiniennes et de faire respecter le droit au retour des réfugiés palestiniens.

La campagne de boycott contre Israël a débuté en juillet 2005. Elle a été initiée par 171 organisations palestiniennes appelant à « diverses formes de boycott contre Israël tant que celui-ci ne respectera pas ses obligations envers les lois internationales ».

En 2013, deux groupements académiques américains – l’Association des études américaines et l’Association des études asiatico-américaines – ont soutenu le boycott.

Lors de la récente guerre d’Israël contre les Palestiniens de la bande de Gaza en état de siège, des avions de combat israéliens ont ciblé nombre d’écoles et d’hôpitaux, ce qui constituait une infraction aux conventions de Genève qui interdisent ce genre d’attaques.

Plus de 2.100 Palestiniens, dont plus de 500 enfants, ont perdu la vie durant l’offensive israélienne.


AHT/AGB – Source : Press TV. Traduction : JM Flémal.

 

Print Friendly, PDF & Email