Dans l'actu

L’U.E. va-t-elle vraiment “tout tenter” pour Gaza ?

La commissaire européenne chargée de l’aide humanitaire, Kristalina Georgieva, a promis de « tout tenter » pour améliorer l’accès à Gaza soumis à un blocus israélien.

« Nous devons tout tenter pour améliorer l’accès à Gaza, encourager la levée des restrictions en Cisjordanie et faciliter l’acheminement d’une aide plus que nécessaire », a dit Mme Georgieva en recevant à Bruxelles Filippo Grandi, le commissaire général de l’UNWRA, l’agence de l’ONU chargée des réfugiés palestiniens.

Évoquant le 60e anniversaire de l’UNWRA, Mme Georgieva a affirmé que « six décennies plus tard, la situation humanitaire de la population palestinienne ne s’est guère améliorée, au contraire ». « Elle n’a fait qu’empirer depuis le blocus de 2008 », a-t-elle dit.

Ainsi donc, l’U.E. va “tout tenter?  Chiche ! Elle pourrait peut-être commencer par démentir les propos de Javier Solana, qui en octobre dernier, affirmait que “Israël est un membre de l’Union européenne sans être membre de ses institutions” ?

Solana, alors qu’il tenait ces propos scandaleux, rappelait aussi que Israël “est partie prenante à tous les programmes de l’Europe des 27, notamment dans les domaines de la recherche et de la technologie. Aucun pays hors du continent n’a le type de relations qu’Israël entretient avec l’Union européenne”.

Il devrait donc être assez facile, si vraiment l’U.E. se décide à “tout tenter”, de se montrer persuasifs. Les moyens de pression ne manquent pas.

Mais on peut d’ores et déjà en douter très sérieusement : le problème, en effet, n’est pas “d’améliorer l’accès à Gaza” mais de mettre fin une fois pour toutes au blocus israélien, et d’imposer le respect du droit international.

Point.

L.D.

Print Friendly, PDF & Email