Dans l'actu

Les tsunamis seraient-ils antisémites ?

Tout ce qui est désagréable pour Israël est, c’est bien connu, inspiré par l’antisémitisme.

Or, figurez-vous que les Israéliens sont parmi les principales victimes du tremblement de terre et du tsunami cataclysmique qui a ravagé le Japon. D’où la question : « les tsunamis sont-ils antisémites ?« .

Il ne faut pas s’étonner : selon l’influent site Ynetnews, dont le slogan est « Israël at your fingertips« , une des graves conséquences de la catastrophe qui frappe le Japon est une menace de pénurie en ingrédients pour la confection de sushis dans les restaurants de Tel-Aviv. La consommation de produits alimentaires japonais a augmenté de 800% en 5 ans. Il y a 5 ans il y avait une vingtaine de restaurants spécialisés dans les sushis à Tel-Aviv. Il y en a aujourd’hui 130.

Meirav Crystal se montre alarmiste : « les Israéliens ont peur d’une pénurie des ingrédients d’un de leurs mets favoris : les suhis ».

Le directeur de la compagnie Rakuto Kasei, qui importe ces denrées du Japon vers Israël et approvisionne tant les restaurants que les supermarchés, prend les choses très au sérieux : « Nous examinons la situation, et nous y verrons plus clair quand la situation au Japon sera stabilisée et que la reconstruction commencera », dit-il.

Et d’ajouter que la principale crainte concerne le maintien de l’approvisionnement régulier en sauce de soja Kikkoman. Non pas que la production soit interrompue, car si Kikkoman détient une part de marché de 85%, le groupe nippon a cinq usines dans le monde et la plus grande partie de la précieuse sauce consommée en Israël provient des États-Unis. Mais voilà : toute la gestion de l’acheminement des conteneurs se fait à partir du Japon ! D’où la panique des amateurs de sushis israéliens.

Aussi, le patron de Rakuto Kasei affirme-t-il être assailli de coups de téléphone de « personnes hystériques qui craignent une pénurie de sauce de soja Kikkoman » en Israël.  Mais Ynewsenet rassure : la plus grande partie des produits utilisés dans la gastronomie japonaise consommés en  Israël vient des Etats-Unis, et les baguettes, les articles en bambou etc… viennent de Chine.

Ouf, les tsunamis antisémites ne parviendront pas à affamer Israël !

 

Print Friendly, PDF & Email