L'actu

Les étudiants de l’Université de Turin votent massivement pour le boycott académique d’Israël

Le 1er mars dernier, le Conseil des étudiants de l’Université de Turin, en Italie, a approuvé par une majorité de 76% une motion en faveur du boycott académique d’Israël, qui contient un appel à la résiliation des accords entre l’université et l’Institut Israélien de technologie, le “Technion” de Haïfa. C’est la première fois qu’une entité académique italienne se joint à la campagne BDS, en tant que méthode non-violente afin de mettre fin à la négation systématique et constante des droits des Palestiniens par l’État d’Israël.

La décision du Conseil des étudiants de Turin s’inscrit dans une campagne lancée en 2016 dans différentes universités italiennes à l’appel de professeurs et de chercheurs – ils sont 351 à ce jour – pour qu’il soit mis fin à la collaboration entre les universités italiennes et le Technion, car cet institut de recherche est directement impliqué dans le complexe militaro-industriel israélien par des accords de coopération avec l’armée. Le Technion contribue donc directement en concrètement au régime d’occupation de la Palestine, au colonialisme et à l’apartheid.

Le Technion collabore avec l’armée israélienne et les principaux fabricants d’armes, tels que Elbit Systems et Rafael Advanced Defense, entreprises qui produisent différents types de systèmes d’armes utilisés contre des civils, tels que des drones – que l’on a vu utilisés pour mitrailler des civils au Liban en 2006 et à Gaza en 2008-2009 et en 2014 – ou les équipement électroniques dont est hérissé le “mur de la honte”, érigé pour transformer ce qui reste du territoire palestinien en prison à ciel ouvert.

On trouvera plus de détails sur le site web : “StopTechnionItaly

Contact: progettopalestina@autistici.org

 

Print Friendly