Dans l'actu

Les dockers suédois vont boycotter les navires et les marchandises d’Israël

Les dockers suédois vont lancer une action de boycott exemplaire en réponse à la sanglante action de piraterie commise par Israël lundi dernier : pendant une semaine, les navires israéliens feront l’objet d’un blocage dans les ports suédois, et les marchandises en provenant ou à destination d’Israël ne seront pas chargées ou déchargées.

C’est ce qu’annonce samedi (5 juin) Haaretz, sur base d’informations provenant des agences Associated Press et DPA (Allemagne).

Le porte-parole de l’Union Suédoise des ouvriers des ports, Peter Annerback, a déclaré que les travailleurs affiliés à cette organisation refuseront – en réponse à “une attaque criminelle sans précédent contre un convoi maritime pacifique” – de traiter les produits israéliens et des navires au cours de la période du 15 au24 juin blocus. Le syndicat compte quelque 1.500 membres et soutient “Un bateau pour Gaza”.

Par ailleurs, des milliers de manifestants ont afflué au samedi  à Sydney (Australie) au “Town Hall” pour protester contre le raid mortel d’Israël. Un drapeau israélien a été brûlé alors que les manifestants pour la plupart à partir de Sydney, où vivent d’importantes communautés turques et libanaises, manifestaient contre Israël. Des manifestations similaires ont eu lieu dans de nombreuses villes d’Australie, de même que dans plusieurs ville de Nouvelle-Zélande. Là encore, des drapeaux israéliens ont été brûles, ainsi que des drapeaux des États-Unis d’Amérique.

Des manifestations de protestation contre la piraterie israélienne et le blocus de Gaza ont également eu un peu partout en Inde.

Print Friendly, PDF & Email