L'actu

Les détenues palestiniennes de la prison de HaSharon souffrent de négligence médicale et de séparation de leurs familles

La Commission des affaires des prisonniers palestiniens a publié un rapport sur la situation des 43 prisonnières palestiniennes détenues à la section 11 de la prison de HaSharon, rapport dans lequel il est fait état des conditions de vie déplorables des prisonnières. Un certain nombre d’entre elles se rétablissent de blessures et ont souvent été ramenées en prison avant leur guérison complète.

Natalie Shokha

Elles continuent à souffrir de négligence médicale. Parmi ces prisonnières figurent Israa Jaabis, Abla al-Aedam, Amal Taqatqa, Natalie Shokha, Jamila Jaber, Lama Bakri, Marah Bakir, Nurhan Awad et Shorouq Dwayyat.

La Commission a également mis en lumière la situation des prisonnières mères, dont Abla al-Aedam, Aliya Abbasi, Israa Jaabis, Yasmin Shaaban, Sabrin Zubeidat et Fatmeh Alayan.

Il y a actuellement à HaSharon 12 (douze) mineures d’âge de moins de 18 ans : Lama Bakri, Jamila Jaber, Tasneem Halabi, Istabraq Nour, Malak Salman, Iman Ali, Heba Areinat, Amal Kabha, Manar Shweiki, Natalie Shokha, Amal al-Asli et Marah Bakir.

 

Malak Salman

Une audition est prévue aujourd’hui dans le cas de Malak Salman, 17 ans, de Beit Safafa, à Jérusalem. Ce sera sa 22e audition depuis son arrestation le 9 février 2016 par les forces d’occupation, qui prétendent qu’elle a tenté de poignarder un colon à Jérusalem.

 

Shatila Abu Ayyad

 

Shatila Abu Ayyad, 24 ans, est également attendue pour une audition aujourd’hui et elle risque 16 années d’emprisonnement dans les prisons israéliennes. Elle est accusée d’avoir tenté de poignarder des Israéliens afin de soutenir la résistance palestinienne et elle est emprisonnée depuis le 3 avril 2016.

 


Publié le 14 février 2017 sur Samidoun
Traduction : Jean-Marie Flémal

Print Friendly, PDF & Email