Dans l'actu

Les choses étonnantes que nous avons réalisées ensemble en 2014

Comité National palestinien pour le BDS (BNC)

Les Palestiniens et les gens de partout qui ont une conscience se souviendront de 2014 comme de l’année au cours de laquelle Israël a perpétré son massacre de Palestiniens le plus sanglant dans la bande de Gaza en état de siège. 2014 a également été une année de résistance durant laquelle on a assisté à une résistance permanente et une solidarité internationale sans précédent avec la Palestine et où le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) a fait d’énormes pas en avant. Voici notre rétrospective des principaux développements des BDS en 2014. Le BNC, c’est-à-dire la coalition des organisations de la société civile palestinienne dont le travail consiste à dirige et à soutenir le mouvement BDS, remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont soutenu ai aidé le mouvement BDS au cours de cette année. Si c’est dans vos possibilités, nous vous prions d’envisager de nous faire un don. Il s’agit de notre tout premier appel de demande de fonds. Il nous aidera à produire les ressources et la recherche dont notre mouvement a besoin pour avoir un impact encore plus grand en 2015.

Janvier

  • Scarlett Johansson contribue à mieux faire connaître les BDS dans les médias traditionnels
(Libérez les bulles ! Les Palestiniens peuvent attendre...)

(Libérez les bulles ! Les Palestiniens peuvent attendre…)

Cette année a débuté par une controverse internationale à propos de la décision de la star de Hollywood, Scarlett Johansson, de devenir ambassadrice de marque pour SodaStream, le fabricant israélien de préparateurs de boissons carbonatées qui a une usine dans une colonie illégale d‘Israël. La démarche attiré tout particulièrement l’attention, du fait que la vedette du film Lost in Translation (Traduction infidèle) était également ambassadrice d‘Oxfam, une ONG internationale qui condamne les colonies d’Israël (illégales par définition). Oxfam a subi d’énormes pressions afin de laisser tomber Johansson et a critiqué publiquement sa décision. Finalement, c’est Johansson elle-même qui a mis un terme à cette saga en démissionnant de son poste de représentante d’Oxfam, mais pas avant que les posts sur les médias sociaux à propos de son soutien du régime d’apartheid israélien ne se soient répandus comme une traînée de poudre et que le mouvement BDS ait bénéficié d’une attention médiatique internationale sans précédent. Le prix des actions de SodaStream subissait ainsi le premier d’une longue série de contrecoups.

  • Le géant hollandais des fonds de pension désinvestit des banques israéliennes

Dans une démarche qui allait pousser d’autres fonds européens à faire de même en cours d’année, le fonds de pension hollandais PGGM a annoncé qu’il désinvestissait des dizaines de millions d’euros de cinq des plus grosses banques israéliennes en raison de leur profonde implication dans les crises d’Israël à l’égard des Palestiniens. Le fonds gère les pensions de 2,5 millions de personnes.

  • Veolia perd le contrat de Boston (4,5 milliards de $) du « Massachusetts Bay Commuter Railroad » (MBCR)

À Boston, les activistes de la campagne ont pavoisé après que la multinationale française Veolia a perdu un contrat de 4,5 milliards de $, suite à une vigoureuse campagne de dénonciation à l’encontre de Veolia, qui avait fourni des infrastructures aux colonies illégales d’Israël.

  • Amis de la terre International rallie une campagne BDS en pleine croissance

Janvier a également vu Amis de la terre International faire état de son soutien à la campagne contre la société des eaux de l’État d’Israël Mekorot, ainsi qu’à d’autres campagnes de boycott et de désinvestissement.

  • Le chanteur norvégien Moddi annule un spectacle prévu en Israël.

Sa décision a été une réponse directe à une vigoureuse campagne des médias sociaux menées par des activistes BDS à Gaza.

Février

  • Israël panique : de plus en plus de fonds européens désinvestissent

Février a également vu le lancement de la Semaine de l’apartheid israélien, qui a eu lieu dans plus de 160 villes de 32 pays.

  • Des investisseurs danois et luxembourgeois désinvestissent d’Israël

bds r1Le fonds de pension d’État du Luxembourg, FDC, exclut neuf grandes banques et firmes israéliennes ainsi qu’une société américaine en raison de leur implication dans les colonies israéliennes et des violations des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés. Dans un même temps, la plus grosse banque danoise, la Danske Bank, a placé la banque israélienne Hapoalim sur sa liste noire du fait qu’elle construit dans les colonies.

  • Israël et ses partisans paniquent et s’en prennent à la libre expression à propos des craintes de boycott

Suite au scandale Scarlett Johansson et à toute une série de décisions retentissantes de désinvestissement de la part de firmes et investisseurs européens, le gouvernement israélien envisage de recourir à des actions juridiques et à ses services de sécurité pour contrer le mouvement BDS. Aux États-Unis, les législateurs de New York et du Maryland entreprennent finalement de vaines démarches en vue d’introduire une législation supprimant les aides publiques à toute institution ou association académique qui soutient les BDS.

  • Le syndicat des étudiants du Royaume-Uni annule le contrat de G4S en raison du rôle de cette dernière firme dans les prisons israéliennes

Le syndicat des étudiants de l’Université de Kent (dans le sud-est de l’Angleterre) vote pour annuler son contrat avec G4S suite à une levée de boucliers à propos du rôle de cette dernière société dans les violations des droits de l’homme en Palestine.

Mars

  • La société israélienne des eaux perd un contrat de 170 millions de $ en Argentine
(- Ainsi donc, vous voulez contrôler notre eau... Quelle est votre expérience ? - Voici l'histoire de notre réussite... )

(- Ainsi donc, vous voulez contrôler notre eau… Quelle est votre expérience ?
– Voici l’histoire de notre réussite… )

La municipalité de Buenos Aires suspend un contrat de 170 millions de dollars avec Mekorot, suite à une campagne autour du rôle de cette dernière dans le système israélien de l’« apartheid de l’eau ». Mekorot a encore été ciblé durant une semaine d’action qui a débuté lors de la Journée mondiale de l’eau.

  • Victoire à Galway (Irlande) lorsque le syndicat des étudiants irlandais vote le ralliement au mouvement BDS

La motion proposée à l’Université nationale irlandaise à Galway a été adoptée avec une marge de près de 2 contre 1 et fait suite à l’application, en 2013, d’un boycott universitaire contre Israël.

Avril – D’autres mauvaises nouvelles encore pour SodaStream et Mekorot

  • Le Earth Day Network (Réseau de la Journée de la Terre) coupe ses liens avec SodaStream
(L'occupation n'a rien d'écologique – Boycottez SodaStream!)

(L’occupation n’a rien d’écologique – Boycottez SodaStream!)

SodaStream a été un partenaire de l’initiative de la Journée de la Terre dans le cadre de ses efforts d’estomper son rôle dans l’apartheid israélien jusqu’au moment où la pression des BDS a persuadé la Journée de la Terre de rompre ses liens avec l’exportateur israélien. SodaStream tente de « blanchir » son rôle dans l’apartheid israélien en se vendant sur le marché comme une société respectueuse de l’environnement.

  • La société des eaux de l’Etat d’Israël perd un marché avec le Portugal

Mekorot est confrontée à un deuxième contrecoup en ce sens que cela fait de nombreux mois que l’EPAL, la société des eaux de Lisbonne, a annoncé qu’elle mettait un terme à un échange technologique suite à des pressions exercées par des parlementaires portugais et des groupes en campagne.

  • Le mouvement du désinvestissement continue à balayer les campus américains

Les étudiants de l’université du Nouveau-Mexique, de l’Université wesleyenne du Connecticut et de l’Université de Riverside (Californie) votent en faveur du soutien du désinvestissement dans les sociétés qui aident Israël à violer les lois internationales. Dans un même temps, la plus importante pétition estudiantine de l’histoire de la Floride appelle au désinvestissement.

  • Le plus important syndicat des enseignants d’Europe rejoint l’appel au boycott d’Israël

Le Syndicat national des enseignants du Royaume-Uni du TUC (Congrès des syndicats) britannique vote le soutien à la politique de boycott.

Mai

  • La Fondation Bill Gates désinvestit de G4S en raison du rôle de cette société dans les prisons israéliennes

bds 2014 gatesLa Fondation Bill Gates, l’une des plus importantes fondations privées au monde, désinvestit de G4S. Une pétition signée par plus de 14.000 personnes et des manifestations en face des bureaux de la Fondation Gates à Londres, Johannesburg et Seattle a invité la fondation à désinvestir de G4S en raison de son rôle dans la fourniture d’équipements et de services aux prisons dans lesquelles Israël détient et torture des prisonniers politiques palestiniens.

  • L’UE interdit les exportations de volaille depuis les colonies israéliennes illégales

La décision était une application de l’engagement de l’UE de ne pas reconnaître la souveraineté israélienne dans les territoires palestiniens occupés et cette décision a été prise suite aux pressions d’organisations de masse.

Juin

  • Les presbytériens américains désinvestissent et G4S annonce son retrait des prisons

Des années de mobilisation de la masse se révèlent payantes, puisque l’assemblée générale de l’Église presbytérienne américaine de Detroit vote le désinvestissement de ses parts dans trois sociétés américaines – Hewlett Packard (HP), Motorola Solutions et Caterpillar – sur base de leurs états de service notoires dans la complicité avec l’oppression et le refus des droits de l’homme des Palestiniens.

  • La pression des BDS force G4S à annoncer son retrait des prisons

Au moment où plus de 100 prisonniers politiques palestiniens héroïques en sont au 55e jour de leur grève de la faim, la plus longue qu’ils aient jamais organisée, la société britannique de sécurité G4S annonce qu’elle va mettre un terme à son rôle dans le système carcéral israélien, mais pas avant 2017. La décision résulte d’une campagne BDS qui a coûté à la société des millions de dollars de contrats et a forcé la Fondation Bill Gates et l’Eglise méthodiste unie des États-Unis, la première église protestante des États-Unis, à désinvestir de la société. Cependant, la campagne contre G4S va se poursuivre tant que le retrait des prisons n’aura pas eu lieu et que la firme n’aura pas mis fin à son rôle dans les colonies et l’armée d‘Israël.

  • Victoires au Royaume-Uni pour la campagne SodaStream

L’importante chaîne de magasins John Lexis, aux Royaume-Uni, a cessé de stocker SodaStream et un magasin SodaStream à Brighton a fermé suite aux intenses campagnes sur le rôle de SodaStream dans les colonies illégales de Cisjordanie et dans le nettoyage ethnique du désert du Néguev, en Israël même.

  • Le géant hollandais des pensions ABP désinvestit de deux sociétés d’armement israéliennes

Aryt Industries Ltd et Ashot Ashkelon ont été mis sur une liste noire vu leur rôle dans la production de munitions à fragmentation.

Juillet

  • Le massacre perpétré par Israël à Gaza active les sanctions et actions de boycott au niveau international

Quand Israël a entamé le massacre de civils Palestiniens à Gaza, des gouvernements et des gens de conscience dans le monde entier ont entamé des actions de pression sur Israël pour qu’il soumette aux lois internationales et respecte les droits de l’homme. Les principaux développement incluent : – Le Parlement chilien vote la suspension des négociations concernant un nouvel accord commercial avec Israël, et le Brésil, le Chili, l’Équateur et le Pérou retirent leurs ambassadeurs en poste en Israël. – Un appel à un embargo militaire contre Israël lancé par 6 lauréats du prix Nobel et des dizaines de célébrités est signé par plus de 60.000 personnes. – Des centaines de milliers de gens participent à des manifestations demandant de mettre un terme au siège de Gaza et aux gouvernements d’imposer des embargos sur l’armement et des sanctions contre Israël. – Le conseil municipal de Dublin adopte une résolution appelant à un embargo militaire et à la suspension de l’Accord associatif entre l’UE et Israël.bds 2014 7 – En Turquie, au moins 12 municipalités locales, un certain nombre d’associations commerciales importantes et un important syndicat publient des appels à boycotter les produits israéliens.

  • 17 membres de l’UE entreprennent des actions contre la complicité de sociétés dans les crimes d’Israël

Avant le déclenchement de l’agression israélienne contre Gaza, plus de 17 gouvernements européens avaient publié une directive en ligne mettant en garde des sociétés contre les risques impliqués par le commerce et autres liens économiques avec les colonies israéliennes illégales. Ces annonces de mesures avaient suivi des campagnes de masse et des réunions d’information la question.

Août

  • Des centaines de milliers de personnes descendent dans la rue et des navires israéliens sont bloqués aux États-Unis

bds 2014 8 copyLe 9 août, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue dans le cadre de la Journée internationale de la colère lancée par des groupes à Gaza. Le héros de l’anti-apartheid Desmond Tutu a dit de cette journée qu’elle était l’une des mobilisations internationales les plus importantes de tous les temps autour d’un seul problème. Des milliers de partisans des droits palestiniens dans la baie de San Francisco participent à des piquets et des manifestations ayant empêché un navire israélien d’accéder aux docks du port d’Oakland pendant quatre journées consécutives. Fin août, le déchargement de navires israéliens a été empêché ou interrompu dans les ports d’Oakland, Tacoma, Seattle et Long Beach. D’autres événements marquants en août : – Les principaux exportateurs israéliens de denrées alimentaires font état d’une vague sans précédent d’annulations de commandes depuis l’Europe au fur et à mesure que le boycott d’Israël s’intensifie. – En Cisjordanie, les ventes des produits israéliens chutent de 50 % en raison du gain d’ampleur du boycott. – Le président bolivien Evo Morales, Fidel Castro et une série de figures importantes de l’Amérique centrale et latine appellent à des actions BDS et à des sanctions gouvernementales. – L’exécutif du syndicat national des étudiants du Royaume-Uni, représentant 7 millions d’étudiants et lycéens britanniques, a adopté une motion de soutien des campagnes BDS, de même que des syndicats de partout en Amérique latine. – La Gestion du Fonds Soros, le bureau familial de l’investisseur milliardaire George Soros, vend sa part dans SodaStream, suite à des pressions de ses partenaires au Moyen-Orient.

Septembre

  • Veolia annonce qu’il se retire d’Israël du fait que les autorités du Koweït l’excluent d’un contrat de 750 millions de $

Les autorités du Koweït annoncent qu’elles excluent Veolia d’un contrat de 750 millions de dollars suite à une campagne de groupes koweïtiens et du Comité national palestinien des BDS (BNC). Veolia annonce la vente de ses affaires en Israël On a également appris en septembre que la multinationale française Veolia, qui a perdu des milliards de dollars de contrats suite à des campagnes concernant sa construction d’infrastructures pour des colonies israéliennes illégales, a l’intention de « se retirer d’Israël en tant que lieu de marché » et de vendre la plupart des actions de ses intérêts israéliens au cours de l’année 2015. La campagne contre Veolia doit se poursuivre jusqu’au moment où la société mettra réellement un terme à toutes les facettes de sa participation aux violations par Israël des lois internationales, y compris son implication dans le projet de chemin de fer léger et illégal à Jérusalem.

  • Walden Bello fait un discours devant le Congrès philippin en vue de faire annuler le contrat avec Elbit

Le congressiste philippin, auteur et universitaire Walden Bello ajoute sa voix à la campagne appelant le gouvernement philippin à annuler son contrat avec la société d’armement israélienne Elbit Systems.

  • L’ANC rallie l’appel à poursuivre le boycott d’Israël, y compris les interdictions de voyage, en solidarité avec la Palestine

Les membres et dirigeants de l’ANC ne devraient pas se rendre en Israël, puisque le parti est solidaire avec le peuple de Palestine, a déclaré lundi le secrétaire général de l’ANC, Gwede Mantashe.

  • L’UEFA décide de rejeter la proposition de tournoi de la part de Jérusalem

L’Union européenne de football association rejette une proposition israélienne d’accueillir un tournoi de l’Euro 2020, suite à une campagne menée par des équipes sportives palestiniennes et des groupes et activistes de la campagne à travers l’Europe.

  • Plus de 640 artistes et acteurs culturels suisses demandent que le Conseil fédéral suisse suspende la collaboration militaire avec Israël

Octobre

  • SodaStream annonce la fermeture de son usine dans une colonie en Cisjordanie

SodaStream annonce qu’il va fermer son usine dans la colonie (par définition) illégale israélienne de Mishor Adumim suite à une intense campagne de boycott contre la société qui a vu des distributeurs et des investisseurs du monde entier rompre leurs liens avec la société. Cependant, SodaStream révèle qu’il va tirer profit du déplacement des Palestiniens israéliens dans le Néguev et déclare que l’usine restera ouverte jusqu’à une certaine date en 2015. La campagne contre SodaStream se poursuivra donc.

  • Le Koweït boycotte 50 sociétés en raison de leur rôle dans les colonies israéliennes illégales

Les sociétés incriminées comprennent certaines des sociétés ciblées par le mouvement BDS, dont Veolia, Volvo, Heidelberg Cement, Dexia, Pizzarotti et Alstom.

  • G4S perd son contrat avec le gouvernement irlandais

Les activistes pour la Palestine ont fait campagne contre G4S afin qu’il n’obtienne pas ce contrat, et ce, en raison du rôle de la firme dans les prisons et check-points israéliens.

  • Les activistes de Los Angeles bloquent le déchargement d’un cargo israélien durant deux jours

La coalition « Block the Boat » (Bloquez le navire) de Los Angeles a revendiqué une nouvelle victoire, retardant un cargo israélien durant plus de 34 heures.

  • Israël exclu des manœuvres militaires italiennes après des protestations

Les pression publique force le gouvernement italien à exclure l’armée israélienne des manœuvres militaires communes auxquelles elle devait participer.

Novembre

  • D’importants syndicats et partis européens demandent que soit mis un terme à l’accord commercial entre l’UE et Israël

Plus de 300 partis politiques, syndicats et groupes de campagne réclament la suspension de l’accord associatif entre l’UE et Israël qui facilite grandement le commerce sans restriction entre l’UE et Israël et qui permet à Israël de participer à un large éventail de programmes européens.no_association_with_occupation Parmi les signataires de l’appel figurent Podemos, le parti espagnol de gauche actuellement en tête des sondage, le Congrès irlandais des syndicats et d’autres importants organes syndicaux d’Espagne, du Danemark, de France et de Belgique.

  • D’autres campus américains et britanniques se décident à rallier le mouvement de désinvestissement

L’Université de Californie, à Los Angeles, devient le sixième des neuf campus universitaires de l’Université de Californie à lancer un appel en faveur du désinvestissement, alors que le plus important référendum estudiantin jamais organisé à l’Université d’Exeter appelle le syndicat estudiantin à rallier le mouvement BDS.

  • Important succès de la campagne contre G4S aux Etats-Unis

Durham est devenue la première municipalité américaine à boycotter une société en raison de son implication dans les violations israéliennes des lois internationales.

Décembre

  • Elbit Systems perd un important contrat au Brésil

bds2014_ElbitL’État brésilien du Rio Grande du Sud annule un important contrat de collaboration avec la société d’armement israélienne Elbit Systems suite aux protestations contre l’implication de la firme dans l’oppression des Palestiniens.

  • Le syndicat américain des travailleurs estudiantins devient le premier syndicat de travailleurs américains à rallier les BDS

Les travailleurs étudiants de l’Université de Californie ont voté à une majorité écrasante le soutien à la campagne BDS contre Israël, dirigée par les Palestiniens.

  • La déclaration de la conférence OLIVER des Nations unies appelle à l’action

La Conférence internationale de soutien aux droits des Palestiniens, réunissant des gouvernements et des organisations de la société civile et parrainée par l’ONU, a appelé les municipalités à entreprendre des actions pour soutenir les droits palestiniens.


Publié le 27 décembre 2014 sur BDSmovement.net. Traduction pour ce site : JM Flémal.

D’autres articles du BNC ou parlant de lui se trouvent sur ce site

Print Friendly, PDF & Email