Dans l'actu

Le président brésilien refuse de s’incliner sur la tombe de Hertzl mais ira au mausolée de Yasser Arafat

En visite en Israël, le Président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva, a refusé d’aller déposer une couronne de fleurs au Mont Hertzl, et de s’incliner devant le tombeau de Théodore Herzl.

Cela a fourni au Ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman, l’occasion de montrer qu’il n’est pas par principe opposé à l’idée de boycott, puisqu’il a boycotté le discours du président brésilien à la Knesset, au cours de laquelle le président brésilien a lancé en appel en faveur d’un Moyen-Orient sans armes nucléaires (actuellement Israël est la seule puissance nucléaire de la région). «Le Brésil est fier qu’il n’y ait pas d’armes nucléaires en Amérique latine et nous voulons que cela soit un exemple pour d’autres régions du monde», dit-il.

Lula a également annoncé lundi que le Brésil a donné son approbation finale pour un accord de libre-échange entre Israël et le bloc du Mercosur. Israël est le premier pays en dehors de l’Amérique du Sud à signer un accord de libre-échange avec le bloc.

Avant de quitter la terre palestinienne Lula est attendu au mausolée qui abrite la tombe de Yasser Arafat lors de sa visite à Ramallah.

 

Print Friendly, PDF & Email