Dans l'actu

Le plus important fonds de pensions suédois renonce à investir chez Elbit, pour des raisons éthiques

Le plus important fonds de pension suédois a – selon Haaretz – exclu de son porte-feuille de placements l’entreprise israélienne de défense électronique Elbit Systems, qui participe à la construction du Mur de l’annexion israélien, jugé illégal par la Cour de justice internationale de la Haye en 2004.

israeli_security_fence_1

Cette décision a été motivée par des considérations éthiques, tout comme celle du fonds de pension d’État de Norvège, l’un des plus gros investisseurs du monde, qui avait exclu, en septembre dernier Elbit de ses portefeuilles, — au grand dam des dirigeants israéliens, qui avaient “convoqué” l’ambassadeur de Norvège pour protester contre cette sanction.

L’entreprise israélienne Elbit a construit et fait fonctionner un système de surveillance pour ce mur (qui en fait en dehors des villes a en général la forme d’un ensemble de clôtures et d’appareillages électroniques, agencés selon le schéma d’origine israélienne ci-dessus) viole droit international, annexe des terre palestiniennes, empêche les Palestinien de circuler librement à l’intérieur de la Cisjordanie.

Israël a jusqu’à présent achevé la construction de 413 km de mur, sur les 709 kilomètres prévus, selon les chiffres des Nations Unies.

Print Friendly, PDF & Email