Dans l'actu

Le parlement israélien conditionne toute “concession” territoriale à Jérusalem-Est à un referendum

Le parlement israélien  a adopté lundi soit une loi qui impose l’organisation d’un referendum avant toute “cession” d’une quelconque parcelle du territoire dont Israël considère qu’il est sous sa souveraineté. Cela concerne en particulier Jérusalem-Est – qui est un territoire palestinien occupé, dont l’occupant a largement étendu les limites – et le plateau du Golan, qui appartient à la Syrie.

En revanche, le territoire de la Cisjordanie, qu’Israël n’a pas formellement annexé mais dont le territoire est chaque jour un peu plus “grignoté” par une colonisation que les gouvernements israéliens successifs s’emploient à rendre irréversible, n’est pas concernée par cette loi, qui a été votée par 65 voix contre 33.

 

 

Print Friendly, PDF & Email