Dans l'actu

Le gouvernement égyptien “salue les efforts de paix” de Netanyahou

Selon le Jérusalem Post, “le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit, a salué jeudi les efforts du Premier ministre Binyamin Netanyahou pour faire avancer le processus de paix.” Des perspectives “pour l’entente israélo-palestinienne sont désormais visibles”, selon lui.

Nous avons remarqué que Netanyahou adopte une nouvelle approche et développe des idées qui vont au-delà de sa position initiale” a déclaré Gheit à Sky News, avant d’ajouter : “Il est impatient de reprendre les discussions avec les Palestiniens”.

Il aurait encore ajouté que d’ici janvier 2010, “nous serons en meilleure posture pour déterminer le tracé et la route à suivre”. L’idée étant de conduire les Palestiniens et les Israéliens, soutenus par les États-Unis et la communauté internationale, à la table des négociations afin de définir un “statut final”, précise-t-il. Cet accord devra permettre l’établissement d’un État palestinien sur l’ensemble de l’actuelle Judée-Samarie 1, selon Gheit.

Si nous sommes d’accord sur ce point, alors un moratoire complet devra être décrété dans toutes les colonies”, a-t-il ajouté, oubliant semble-t-il que pour les Palestiniens le “moratoire complet” est un préalable à l’ouverture de toute négociation et non un aboutissement espéré de celle-ci. Même le très accommodant Mahmoud Abbas ne cède pas sur ce point. Mais pour le régime Moubarak – que les Etats-Unis arrosent d’une pluie de dollars presque aussi généreusement qu’Israël – il n’y a aucune limite…

 

Print Friendly, PDF & Email

Notes   [ + ]

1. c’est le nom, d’origine biblique, qu’Israël donne à la Cisjordanie dans son langage orwellien