Dans l'actu

Le fonds de pension luxembourgeois de la fonction publique boycotte les cinq principales banques et plusieurs firmes israéliennes importantes

Le site i24News a publié l’info hier :

Les principales banques et plusieurs firmes importantes israéliennes vont être boycottées pour leurs implications commerciales dans les colonies.

Le fonds de pension luxembourgeois de la fonction publique a ajouté les cinq principales banques et plusieurs firmes importantes israéliennes à sa liste des destinations d’investissement interdites.

Le fonds, FDC, est le plus récent d’une série de banques, fonds de pension et sociétés d’affaires européens à boycotter les activités commerciales israéliennes en raison de leur implication dans l’activité des colonies en Cisjordanie.

Le fonds, qui investit quelque 10 milliards de dollars, répertorie 61 firmes étrangères dans lesquelles il interdit d’investir pour toute une série de raisons – cela va de la violation des lois concernant le travail des enfants aux dégâts environnementaux et à l’implication dans des programmes d’armement nucléaire.

Parmi ces formes, il y a des géants comme Boeing Aerospace and Defense (États-Unis), boycotté en raison de sa participation à des programmes nucléaires, Chevron Oil, supposé avoir provoqué des dégâts environnementaux dans la jungle amazonienne en Équateur, Bridgestone Automotive supposé être impliqué dans le travail des enfants au Liberia, Lockheed Martin, pour son implication dans un programme d’armement nucléaire en Grande-Bretagne et dans la fabrication de munitions destinées à des bombes à fragmentation. 

Les banques israéliennes figurent sur la liste en raison de leur implication dans le « financement de colonies illégales dans les territoires occupés (État de Palestine) ». D’autres firmes, comme Motorola, sont également reprises sur la liste pour « avoir contribué à des violations des droits de l’homme dans les territoires occupés (État de Palestine) », de même que la société immobilière Africa Israel (AFI), pour « avoir contribué à la mise en place de colonies illégales dans les territoires occupés (État de Palestine) » »

Pour Netanyahu, prenant la parole en compagnie d’Angela Merkel à une conférence de presse, « cela ne se justifie pas moralement, de boycotter Israël, la seule démocratie du Moyen-Orient »… « Ce n’est ni moral, ni productif. »

Si les boycotts ne sont pas productifs, mais pourquoi donc Netanyahu n’arrête-il pas d’en parler ? Quand à la morale : « la seule démocratie du Moyen Orient » est mal placée pour en parler : nettoyage ethnique, crimes de guerre, occupation, discrimination, apartheid …

Print Friendly, PDF & Email