Dans l'actu

Le Conseil municipal de Saint-Jacques-de-Compostelle rejoint la Campagne BDS !

BDS-Galice

Ce mardi 10 novembre, le Conseil municipal de Saint-Jacques-de-Compostelle (95 000 habitants, Communauté autonome de Galice, en Espagne) a adopté une motion disant que la Ville se proclamait « espace libre de toute discrimination envers le peuple palestinien » et qu’elle soutenait la Campagne BDS.

Compos-English-720x340

La conseillère municipale Concepción Fernández, du groupe municipal Compostela Aberta (Compostelle ouverte), a défendu la motion proposée aux sept principales villes de Galice par BDS-Galice. L’alliance électorale au pouvoir et deux des groupes siégeant dans l’opposition, le Parti socialiste (PSdeG-PSOE) et le Bloc nationaliste galicien (BNG) ont voté pour, tandis que le Parti populaire (PP) s’est abstenu.

BDS-Galice aimerait remercier les groupes municipaux qui ont soutenu la motion, ce qui fait que le Conseil de la Ville de Saint-Jacques fait désormais partie de la Campagne BDS.

Le même jour, la conseillère représentant le BNG, Avia Veira, a soumis une proposition similaire au Conseil municipal de La Corogne et on s’attend à ce qu’elle soit adoptée d’ici peu. Nous espérons aussi que le reste des villes de la Galice suivront cet exemple et qu’elles souscriront à la déclaration faite dans la capitale de la Communauté, Saint-Jacques-de-Compostelle.

Voici le texte intégral de la motion adoptée par le Conseil municipal de Saint-Jacques :

MOTION D’URGENCE SOUMISE PAR LE GROUPE MUNICIPAL COMPOSTELA ABERTA À LA SESSION PLÉNIÈRE DU CONSEIL MUNICIPAL CONCERNANT LA REQUÊTE ADRESSÉE AU CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-JACQUES POUR QU’IL SOUTIENNE LA CAMPAGNE MONDIALE BDS

Concepción Fernández Fernández, conseillère à la Politique sociale, à la Diversité et aux Soins de santé, a soumis la MOTION D’URGENCE suivante à l’approbation de la session plénière du Conseil municipal :

En juillet 2005, une coalition de groupes palestiniens représentant une base très large lançait la Campagne mondiale BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre les colonies israéliennes et contre l’apartheid) contre Israël, invitant instamment les « personnes du monde entier dotées d’une conscience à imposer un large boycott et à lancer des initiatives de désinvestissement contre Israël », et ce, en guise de mesures destinées à contribuer à mettre un terme au nettoyage ethnique de plus en plus sanglant infligé au peuple palestinien.

Syndicats, universités, organisations citoyennes, associations de consommateurs, mouvements pacifistes, municipalités, artistes, étudiants et professions libérales de toutes les couches de la société et du monde entier se sont rassemblés au sein d’un mouvement pacifique et citoyen dont l’influence aujourd’hui ne cesse de croître. Ce mouvement mondial est devenu la pierre angulaire de la solidarité avec la Palestine. C’est un mouvement mondial dont la Galice ne peut se permettre de ne pas être membre.

Pour ces raisons, le groupe municipal Compostela Aberta soumet la motion suivante à la session plénière du Conseil municipal de Saint-Jacques-de-Compostelle, à des fins d’approbation :

1.- Proclamer le Conseil municipal de Saint-Jacques espace libre de toute discrimination envers le peuple palestinien et soutenant la Campagne BDS dans les buts suivants :

–Mettre un terme à l’occupation et aux colonies dans tous les territoires palestiniens et démanteler le mur ;

-Reconnaître les droits fondamentaux des citoyens arabo-palestiniens vivant en Israël, et ce, en complète égalité ;

-Reconnaître aux réfugiés palestiniens le droit de retourner dans leurs foyers et propriétés comme cela est stipulé dans la Résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations unies ;

2.- S’abstenir de collaborer avec l’État d’Israël, ses institutions publiques et ses représentants officiels dans l’État espagnol et à toute espèce de projet agricole, éducatif, commercial, culturel ou sécuritaire ;

3.- Faire connaître le plus possible la Campagne BDS et la soutenir dans tous les domaines (économie, culture, sports et institutions publiques).


Publié le 12 novembre sur BDS Galiza

Traduction : Jean-Marie Flémal

Print Friendly, PDF & Email