Dans l'actu

L’armée israélienne magnanime avec les assassins qui portent son uniforme

Un ancien soldat de l’armée israéienne, qui a été reconnu coupable d’homicide involontaire après la mort, en 2003 dans la bande de Gaza, du militant pacifiste britannique Thomas Hurndall,  sera libéré de prison le mois prochain, annonce Haaretz.

Taysir al-Heib a été condamné en 2005 à huit ans de prison pour homicide volontaire ainsi que pour obstruction de la justice et faux témoignage. La décision de réduire sa peine a été faite par un comité de l’armée.Thomas_Hurndall_shooting

Hurndall, un étudiant de 22 ans, avait été abattu  d’une balle dans la tête en avril 2003, alors qu’il était en train de photographier le travail des militants du Mouvement International de Solidarité. Selon des témoins, Hurndall avait tenté d’aider les enfants palestiniens à éviter des chars israéliens.

Au cours de l’enquête, Al-Heib avait d’abord affirmé qu’il avait tiré sur un Palestinien armé, affirmation confirmée par le témoignage d’un autre soldat de son unité. Quelques mois plus tard, toutefois, ce second soldat avait avoué qu’il n’avait pas assisté à l’incident.

Dans leur verdict, les juges avaient retenu tous les arguments à charge du parquet militaire, en insistant sur la série des versions fausses et contradictoires de l’incident fournies par al-Heib au cours de l’enquête. Les juges avaient conclu que al-Heib utilisé contre Hurndall un fusil de précision employé par les « tireurs d’élite » [1], en utilisant une lunette de visée.

Le tribunal avait également rejeté les affirmations de la partie défenderesse qui avait dit qu’il avait voulu « donner une leçon » à Hurndall pour être entré dans une zone interdite, en tirant à 10 centimètre à gauche de sa tête pour l’effrayer, et ne l’avoir tué que « par inadvertance ».


[1] expression consacrée grotesque entre toutes, puisqu’il s’agit par définition d’assassins de sang froid, pour qui le terme “élite” est certainement le moins approprié qui soit. A moins de parler de “tueurs d’élite”, évidemment. – L.D.

Print Friendly, PDF & Email